C’était comment dans ton temps Nicole ? mes jeunes années et ma période yé yé

C’était comment dans ton temps  Nicole ? mes jeunes  années et ma période yé yé

Dans le temps de mon enfance et de mon adolescence

 

Bonjour à vous toutes et tous,

Quelques unes de mes jeunes lectrices souhaitaient que je parle de mon temps, de ce temps où internet ,youtube , les téléphones portables n’existaient pas.

Nous n’étions pas nombreux à avoir la télévision, l’ORTF avec une seule chaine  en noir et blanc et peu de diffusions . Les  chroniqueurs les plus connus étaient Jean Zitrone,  Jean Couderc, Catherine Langeais,Jacqueline Huet etc…Souvenez vous de  cinq colonnes à la une.

Nous allions souvent  au cinéma,   Charlot, fanfan la tuliipe Raymond Souplex… oh mon dieu ces noms là ne me rajeunissent pas.

Enfants nous chantions à tu -tête dans notre jardin  “le soleil à rendez vous avec la lune” Tino Rossi ou les chanteurs d’opérette que mes parents adoraient.

Lors de nos voyages en voiture, (j’avais  trois ans quand mon père a eu sa première voiture), il y avait une chaine qui trainant à l’arrière pour nous éviter d’être malade. Nous l’étions car mon père fumait en conduisant .

traction avant

Peu de sacs plastiques , nous avons pris de mauvaises habitudes par la suite ,  nous avions un panier pour faire les courses chez l’épicier, le tripier  le boucher et souvent le marché. Les super marchés étaient rares.


Mon premier bus  dans la région Parisienne avait  un balcon à l’arrière, j’adorais y voyager . je n’avais pas le droit de tirer la chainette qui annonçait au conducteur notre intention de descendre. Cette chainette ressemblait  à celle de nos toilettes à l’époque. Un jour ,lassée de n’avoir pas le droit de tirer celle du bus , je me suis accrochée à celle des toilettes  j’ai fait exploser le contenu provoquant  une petite inondation. L’eau giclait je n’arrivais plus à ouvrir la porte des toilettes ,  l’eau se répandait dans la maison. Inutile de vous dire que le martinet a fait  sa sortie.

Ce martinet  une sorte de bodyguard de l’éducation , il suffisait juste de le voir pour stopper tout caprice. Un jour j’ai coupé toutes les lanières sauf une (par respect à l’objet )  je vous assure que cela fait encore plus mal. Les temps ont beaucoup changé, comme pour tout , il y a du bien et du moins bien.

GerardPhilippe

 

J’espère que ces quelques moments vont avoir renseigné nos plus jeunes et donné des souvenirs aux plus anciens. C’était  une belle époque et j’ai eu du plaisir à m’en souvenir, grâce à vous.
Rendez vous  mercredi  pour une video sur ” conseils et astuces pendant la canicule”  avec la teamBeautésMajuscules .

Mille bisous mes Amis et bon début de semaine

Je vais chercher Benoit Pena à la gare de Nantes à 11H, lundi soir, nous vous  proposons un live à 19 H sur ma chaine youtube

Le nom de la gagnante au jeu des commentaires sera sur le blog de mercredi.

 

 

 

Partager:

37 Commentaires

  1. Jeanne
    7 septembre 2018 / 18 h 56 min

    Nicole, je vous lis souvent et ne participe jamais ! Mais je suis obligée d’intervenir (rires).

    LEON Zitrone et ROGER Couderc…
    La télé me laisse un souvenir impérissable le jour de son arrivée dans la famille
    Au moment du dîner mon pere a dit on a 5 mn pour diner et là ma mère a répondu : si c’est comme ça on la supprime!
    Le lendemain le calme était revenu dans la maison.

    la chaine du bus était pour le receveur qui indiquait ainsi au chauffeur qu’il pouvait repartir , et personne ne s’en servait.
    Le bus s’arretait aux stations prévues. Je le prenais 4 fois par jour pour le lycée.
    Je crains de devenir intarissable si on ne m’arrête, au fait le martinet aussi, chez ma grand’mère, mais pour le chat, en réalité et plutot chasse-mouches !
    Bises à toutes celles à qui ces lignes diront quelque chose… et autres aussi.

  2. Domi B
    14 août 2018 / 9 h 25 min

    bonjour Nicole et à tout le monde
    Merci pour cette vidéo, je suis de la même génération 1956, ma soeur en 1959, avec le même vécu, la même éducation, la même famille (ma maman commerçante travaillait) nous avions une nounou pour nous garder elle nous préparer les repas le midi avant de repartir pour l’école, à la maison. Oh je me souviens aussi des jeudis sans cours, chez mes grands parents maternels, c’était du bonheur. nos copines, de quartier nous nous parlions dans les jardins, il n’y avait pas d’immeubles collectifs, pour 1 franc nous avions beaucoup de bonbons, que nous achetions chez la boulangère, nous avions le fermier qui passait en klaxonnant dans la rue, nous apportait lait, beurre, fromage et yaourts, sans compter le marchand de glaces (hum! artisanales, vanille fraise….) chariot tiré par un poney que nous appelions Poly, et oui les chaussettes,les soquettes blanches, les pulls tricotés par maman, aux aiguilles, les marchés le vendredi et le mardi suivants en familles pendant les vacances scolaires… le téléphone mural réservé au début à une certaine catégorie de personne, alors les voisins venaient téléphoner en cas d’urgence, et nous les filles nous devions monter dans nos chambres pour ne pas écouter la conversation personnelle. les parents mangeaient dans le séjour et les enfants dans la cuisine et c’était pareille quand la famille était invitée, les enfants d’un côté, les adultes de l’autre avec interdiction de prendre part aux conversation des adultes, nous devions aller jouer. il y avait aussi les ducasses 1 fois par an, nous avions beaucoup de manège, auto tamponnantes, la chenille, les chevaux de bois, le tir à la carabine, la loterie où nous pouvions gagner un porcelet ou un poisson rouge. Les marchands de nougats croustillons crêpes et gaufres. 😉 🙂 😉 que du bonheur en fait!! 🙂

    Merci beaucoup Nicole de m’avoir fait revivre tout cela j’ai ressenti beaucoup de plaisir, de la nostalgie aussi, je revoie ma grand mère maternelle Hortense que j’adorais, elle me manque encore souvent.

    Je t’embrasse Nicole, bonne journée à tout le monde 🙂

  3. goldin eva
    13 août 2018 / 21 h 08 min

    bonjour à toutes
    J’adore les seventie’s et tout ce qui s’y rapporte. J’aime beaucoup lire des ouvrages qui traitent de cette période : la mode, la musique, ….je suis heureuse d’avoir été petite fille à cette époque!

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 24 min

      moi aussi bisous

  4. Fran 59
    13 août 2018 / 17 h 55 min

    Bonjour Nicole et tous,
    Effectivement que de souvenirs……….perso j’ai été marquée par les années 70………ces années d’insouciance où j’aimais me retrouver en groupe pour écouter de la musique sur un simple transistor dans un parc ou dans un coin de la cour de récréation…….A cette époque j’écoutais Alain Chamfort, Joe Dassin, Dalida etc……, Donna Summer, Queen, etc……Coluche dans un autre registre.
    J’étais très dynamique dans mon style vestimentaire et j’adorais cela………on se permettait tout, on ne reculait devant rien peut-être aussi parce qu’on nous jugeait pas ………on avait de l’audace pour tout…….. des pois, des couleurs criardes, des imprimés graphiques et les paillettes avec le disco.
    Orpheline de mère mes années en région Parisienne jusqu’à ma majorité n’étaient pas faciles, je n’avais pas non plus de grands-parents mais il y avait pour ma part quelque chose qui nous faisait avancer, grandir sans nous plaindre……..beaucoup de joie de vivre avec une telle simplicité partout que je trouve de moins en moins aujourd’hui.
    J’ai adoré ce moment à t’écouter Nicole………merci.
    Bisous

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 25 min

      merci mon amie oui une période dure our vous Alain Chamfort je ‘ai entndu encore hier bisous

  5. 13 août 2018 / 16 h 53 min

    Coucou ma belle, génial cet article, je n’ai pas connu tout ça, la télé est entrée chez nous la veille de l’enterrement de JF Kennedy j’étais une toute petite fille a qui cela a fait très peur tout ce noir et cette tristesse
    Je t’embrasse

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 24 min

      je me souviens aussi de cette angoisse Kennedy mort jackie sur le toit de la voiture en rose quelle horreur bisous

  6. Brigitte de Mons
    13 août 2018 / 16 h 24 min

    Merci Nicole, pour cette magnifique vidéo, qui nous replonge dans notre enfance avec beaucoup de nostalgie…
    Toute cette période qui va de l’après-guerre à, pour moi, mai 68. J’en ai aussi quelques souvenirs, même si j’ai quelques années de moins que toi. Je me souviens de ces encriers en faience encastrés dans nos pupitres en bois à l’école, où on y trempait nos plumes, bien avant l’arrivée des stylos à billes! Maintenant, mes enfants font leur travail scolaire directement sur leur ordinateur portable… Nous portions des tabliers et il y avait un poêle au fond de la classe comme unique chauffage… Si l’on était sage, on recevait une image pieuse, mais si on désobéissait, c’était le coin! Il y avait une cloche dans la cour, que l’institutrice actionnait pour signifier la reprise des cours…
    La première voiture, une coccinelle, les premières vacances à l’étranger, quand il n’existait pas encore les autoroutes, le téléphone dont il fallait tourner le cadran, la TV en noir et blanc: Bonne nuit les Petits, Rintintin, Poly, Belle et Sébastien, Thierry la Fronde, L’âge heureux, puis La demoiselle d’Avignon, Adieu mes 15 ans, Quentin Durward… Le poste de radio qui ne nous quittait pas, mais pour moi, c’était moins la vague yé-yé que Brel, Brassens, Mouloudji, Nougaro, Reggiani, Ferrat, Béart, Bécaud, Escudero, Moustaki…
    Merci pour ces beaux souvenirs!

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 27 min

      oui que de souvenirs qui e viennent en mémoire en te lisant merci bisous

  7. patricia 83
    13 août 2018 / 16 h 10 min

    Bonjour à toutes. Tout ces souvenir qui remontent à l’enfance c’est beaucoup d’émotions. J’ai adoré ces belles année, j’ai eu une belle enfance c’était très chouette, avec les grands parents que j’adorais. C’a me laisserai nostalgique de ce beau temps là. Je me marre toute seule, car moi aussi j’ai goûté à ce fameux martinet et me suis vengée en coupant toutes les lanière à la grande stupéfaction de ma mère. Je me rend compte que je n’est pas été la seule hi hi… Cela l’avait calmé car il n’y a plus jamais eu de martinet à la maison. Pour moi c’était mieux avant même si j’apprécie notre époque et toute la technologie qui nous a rendu la vie plus agréable. Bonne après midi.

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 28 min

      t puis mon amie c’est la nostalgie du temps passé bisous

  8. Noëlle
    13 août 2018 / 16 h 08 min

    Quel bain de jouvence , ça fait du bien
    Née en 1947 je n’ai pas connu les restrictions post guerre ; c’est vrai que même sans être de milieux “aisés” nous ne manquions de rien . Et un rien nous rendait HEUREUX .
    J’ai lu très tôt : Sylvain et Sylvette , la semaine de Suzette , Line” le journal des chics filles”.
    A 14 ans notre professeur de français nous a fait lire ZOLA et les premiers romans ont été germinal et la bête humaine et le pire Thérèse Raquin .Quel scandale ont dit certains parents . Mais notre professeur a tenu bon et Madame bovary nous a parue bien fade
    Finalement je me dis maintenant que si c’était brutal ce n’est pas pire que ce que voient nos petits enfants.
    La musique classique m’a beaucoup touchée et le pianiste Aldo Cicolini était mon idole , mais j’aimais Ray ventura et je dansais le rock ,pas d’arthrose à 17 ans .
    Je ne regrette rien de cette époque bénie et j’ai beaucoup de plaisir en y repensant.
    Merci pour ce sujet

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 29 min

      tout comme toi j’y pense avec plaisir bisous

  9. China Marie Claude
    13 août 2018 / 15 h 20 min

    Coucou Nicole, Merci pour ta vidéo très intéressante .. un petit commentaire, juste pour te dire qu’il ne s’agit pas de Jean Zitrone et Jean Couderc, mais Léon Zitrone et Roger Couderc . Merci encore de tes vidéos j’adore ! Bonne fin de journée à toi et Benoit

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 30 min

      oh merci ma belle bisous

  10. pacano
    13 août 2018 / 12 h 48 min

    Coucou tout le monde ! Que de souvenirs ! En lecture je me souviens que j’allais à la bibliothèque prendre la série de oui-oui que j’adorais ainsi que les pieds nikelés ; mes premiers souvenirs de télé “bonne nuit les petits” forcément et Sheila avec ses couettes en noir et blanc ; le martinet !!!!! Je crois que ma mère adorait s’en servir, elle passait ses nerfs sur moi et malgré les cris, je me retrouvais avec les traces le lendemain ! j’étais l’ainée donc je subissais tandis que ma soeur n’hésitait pas à couper les lanières !!! La première voiture une Simca aronde !!! Bonne journée pleine de souvenirs !!!

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 31 min

      nous avons les mêmes souvenirs bisous de benoit et oi

  11. Poulette
    13 août 2018 / 11 h 31 min

    Bien que née en 66 cela m’a rapellé qqs similitudes : le seul téléphone du quartier car mon père était commerçant, la télé noir et blanc….on trouve dans les librairies des albums qui regroupent des années de naissance avec des photos souvenirs d’époque. C’est bien d’évoquer cela car dans certaines familles pour diverses raisons ça n’est jamais évoqué. Tu vas “rafraîchir ” la mémoire de beaucoup et certains souvenirs referont surface tu verras. Merci Nicole. Bisous bisous

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 31 min

      bisous ma belle amie

  12. derey maurin
    13 août 2018 / 11 h 24 min

    pourquoi ce g qui m empeche de lire les commentaires….
    ayant le meme age que nicole je partage ses souvenirs
    sauf le martinet mon chien s eb saisissait des qu il le voyait.
    le telephone était rare et cher quand je vois que maintenant on communique avec le monde entier si facilement
    a mon avis le mieux de notre jeunesse est d avoir pu esperer qu en bossant a l ecole on pourrait travailler sans connaitre ce fleau qu est le chomage.

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 33 min

      le chômage a été plus tard pour moi et ce n’était pas vraiment le chômage complet mais despotes qui se sont réduits a 25 heures Eton ne peut pas vivre avec un salaire de 25 h bisous

  13. Marie40
    13 août 2018 / 10 h 53 min

    Ohlala, merci pour ton récit ! J’aurais tellement aimé connaître les années 60-70… Ces années d’insouciance, où tout semblait plus simple qu’aujourd’hui, les babacool ! Je suis persuadée que cette période m’aurait mieux correspondu. Seul le martinet ne me fait pas envie !!! Tu aurais finalement mieux fait de couper toutes les lanières, dire que tu respectais cet objet qui t’a fait du mal 🙁 Pour ça, notre époque est mieux, tellement plus respectueuse des enfants. Malgré tout, l’éducation reste important et aujourd’hui, c’est devenu très (trop) laxiste à mon avis.
    Bisous, bon début de semaine avec Benoît Penna.

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 34 min

      oui c’est vrai les enfants ont plus de droits à présent bisous

  14. Francoise 57
    13 août 2018 / 9 h 23 min

    Bonjour Nicole et tout le monde,
    A peu de choses près , nous avons le même âge, donc nous avons vécu des choses similaires.
    Par contre nous vivions à la campagne et et j’étais la cadette des trois filles, il y avait peu d’argent mais on se contentait de peu.
    Bonne semaine avec Benoît.

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 35 min

      on se contentait de eu comme tu le dis tout était une source de joie bisous

  15. carmen
    13 août 2018 / 7 h 49 min

    Merci pour cette video beaucoup de souvenirs en commun hihiiiiii je suis née en 54. .Je n’ai pas connu mes grands parents mais je me retrouve tout à fait pour le reste : discipline à l école , écoles garçons et filles séparées , tv en noir et blanc : je me souviens du 1er feuilleton de rintintin le jour où on nous a installé la tv j avais 4 ans : mon 1er chien a été évidemment un berger allemand comme cadeau à ma réussite au bac ! Mais interdiction de sortie pour moi qui était une fille : 1ere sortie ce fut lorsque j’ai eu mon diplôme d infirmière à 21 ans ….incroyable. . Merciiii donc pour ce partage bises bises

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 36 min

      oui c’était évidement beaucoup plus strict surtout purlesfilles bisous

  16. Danielle
    13 août 2018 / 4 h 51 min

    J’ai adoré cette vidéo, faudra une suite. Moi aussi j’ai beaucoup aimé Adamo et je l’aime encore tout autant. À 20 ans j’ai reçu un baiser du bel Adamo et j’ai son autograph!!!!

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 38 min

      tu me l’avais dit un beau souvenir bisous

  17. Martine / Memeatine
    12 août 2018 / 23 h 33 min

    Cet article ?? Il est vraiment super.
    Je suis comme Nicole de 1951, j’ai presque les mêmes souvenirs
    – école de garçons et école de filles (à Thann l’école de fille était chez les sœurs)
    et elles étaient loin l’une de l’autre, mixte à partir de la 6ème,
    – il y a eu la télé chez mes parents quand j’ai eu 17 ans, mes parents n’avaient pas
    de voiture et je suis l’ainée et j’ai à l’heure actuelle 2 sœurs et 2 frères (il y a 3 décédés),

    Pareil pour la jupe plissée, les socquettes blanches et les chaussures vernies que l’on
    nous achetait à Pâques (quel que soit le temps), on les mettait pendant un an le
    dimanche pour aller à la messe et ensuite pour aller à l’école.

    Merci à toi de nous rappeler cette période de notre jeunesse.

    Bisous

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 39 min

      des tenues aussi juste pour le dimanche bisous

  18. Isabelle Caroline de Lyon
    12 août 2018 / 23 h 30 min

    Bonsoir Nicole, chez nous aussi il y avait un martinet , et un de mes frères avait eu la même idée que toi ! Même si j’étais la petite dernière, j’étais quand même dans la combine on en rit encore !
    Bises

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 41 min

      je ne sais pas si mon frère s’en souvient bisous

  19. catherine
    12 août 2018 / 22 h 51 min

    Génial Nicole de nous faire revivre cette période yéyé Sheila etc…
    super ton article !!
    Je me suis parfaitement retrouvée en te lisant
    Gros bisous

    • nicole
      Auteur
      13 août 2018 / 21 h 41 min

      cela me fait plaisir bisous

  20. nicole
    Auteur
    12 août 2018 / 22 h 18 min

    bisous mes amis bon lundi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.