Je veux vous parler de ma vie

mon frère Michel et moiMichel et moi

Je veux vous parler de ma vie . A présent , elle est si belle mais ce n’a pas toujours été ainsi. Parler de ma vie , pourquoi? peut être pour moi puis sûrement pour que mon expérience profite à d’autres . Si ce n’est qu’une personne, c’est déjà beaucoup.

Bonjour à toutes et tous,

Je veux vous parler de ma vie 

Nous avons toutes et tous des casseroles qui nous poursuivent. Nous les oublions parfois quand tout va bien mais lorsque les jours sont plus gris , elles reviennent  plus ou moins . A part pour des personnes hyper positives, c’est pour la plupart de nous ainsi.

Je vais tenter d’écrire avec mes mots simples , non littéraire mais avec mon coeur  et ma sincérité. Ce que j’ai vécu, je l’ai ressenti ainsi. Mes frères qui ont vécu autre chose avaient des souvenirs que je n’avais pas  et vis versa. Chacun a sa propre sensibilité , et j’avoue que ce qui m’a sauvé je le crois c’est d’avoir été la seule à me faire aider par une spécialiste, une excellent psy.

Comme vous le savez,  j’ai 70 printemps. Ma vie depuis mes 50ans a pris un autre tournant plus positif. C’est pourquoi, j’ai envie de vivre encore des années car mon existence  d’aujourd’hui me plait .

Je suis née en 1951 à Paris dans une famille peu unie. Mon père et ma mère,  jeunes adultes  parisiens de la guerre étaient  privés de relation,  de sorties bien plus difficiles que celles  que nos jeunes vivent aujourd’hui avec ce covid.

Lorsque la liberté est revenue , leur soif de vivre était au zénith . Je pense  que des couples se sont crées pour  régulariser une grossesse non désirée parfois sans avoir eu le temps de se connaitre vraiment . J’ai la conviction que si il n’y avait pas eu la guerre, mes deux frères et moi ne serions pas nés.

Mariage de mes parents juste après la guerre

 

Une enfance

Mon enfance avec de bons souvenirs , j’adorais mes deux frères et mes grands parents maternels et paternels .

Nous vivions sans privation ce qui est une chance .

Les disputes des parents  étaient insupportables . Mon père était un coureur de jupons  et ma mère souffrait parce que je crois qu’elle l’aimait  aussi fort qu’elle le détestait . C’était violent , il fallait se boucher les oreilles pour réussir à s’endormir mais parfois aussi ils s’aimaient comme des fous  et je me bouchais les oreilles aussi Hihi…..

Une enfance comme beaucoup le vivent et sincèrement il y a pire..

Ma maman m’a pris rapidement en grippe . Je suis une petite fille assez mignonne mais elle me trouve laide et bête. je pense qu’elle désapprouve que mon père s’intéresse à  moi , il me  coiffe. Maman déteste aussi que mes grands parents m’aiment , elle les prive de me voir , fait beaucoup d’histoires . Ma mère est si violente dans sa jalousie que personne même pas mon père ne la contredit:  il préfère sortir et est de moins en moins à la maison .

La guerre d’Algérie a endeuillé ma famille. Mon parrain chéri et mon protecteur fait son service militaire , il est  envoyé en Algérie  et n’est jamais revenu.  Maman l’aimait beaucoup, ce fut un choc terrible pour elle et pour nous tous . Elle qui n’aimait pas sa belle mère (maman de mon parrain ) la détestait encore plus parce que la famille faisait un bouclier autour de cette maman désemparée et Maman n’était plus au centre. Elle disait que ma grand mère était une folle . Il y avait de quoi.

Quelques années plus tard quand elle se mettait en colère contre moi, elle me disait que je deviendrai folle comme ma grand mère. C’est une autre histoire et c’est beaucoup plus tard.

Lors d’une réconciliation , ils prennent une opportunité de mon père pour quitter la région parisienne en s’installant à Pau. Maman est heureuse les familles sont loin et peut être s’imagine t’elle qu’elle va retrouver mon père et que tout ira mieux . J’ai 7 ans

moi deux ans

Ce sera pire

Je ne peux pas tout vous dire en une seule page, 70 ans c’est long …

Si je tente de vous raconter tout cela ce n’est pas pour que vous me plaignez, surtout pas. Ma vie m’a fait ce que je suis  et comme je m’aime bien à présent, je serai tentée de dire MERCI à mes parents mais je ne le ferai pas  car ils ont été des mauvais parents.

Je vous raconte ma vie afin d’aider certains à trouver plus d’envies et de forces pour se relever. Certes on ne revient jamais en arrière mais  la vie est comme une orange avec des tranches amères et des douces. Il faut savoir se cramponner aux tranches douces afin de se donner des envies, des objectifs . Ne dit on pas que le soleil arrive après la pluie et qu’après les  orages , le soleil de retour nous comble de choix ….

Je  retrouve  celles et ceux qui le désirent mercredi prochain

Avez vous lu ce post

Mille bisous

Nicole

Michel et moi chez mes grands parents

J’ai une video qui vous attend sur Youtube : voici le lien .

22 Commentaires

  1. Quatrine
    19 janvier 2022 / 12 h 02 min

    Oh, merci! C’est formidable de partager ces tranches de vie avec nous! Et moi qui aurai 50 ans cette année, ça me rend optimiste pour la suite. Tout le monde n’a pas le courage de regarder les mauvais moments et de se réjouir des bons, merci merci de le faire.
    Gros bisous et que 2022 soit aussi douce que possible!

    • nicole
      Auteur/autrice
      19 janvier 2022 / 17 h 41 min

      Quatrine tous mes voeux les plus doux pour vous etceux qui vous sont chers bisous

  2. OPALYNE
    12 décembre 2021 / 20 h 23 min

    Le blog revit ! C’est super ! Il était en hibernation…! J’ai l’impression de te connaitre un peu sans t’avoir rencontré. Le début de ta vie a été chaotique. Mais, finalement ta maman à eu de la chance de t’avoir.
    Ce serait bien de trouver ici quelques conseils. Parfois ça peut aider…
    Mes soucis sont actuels, après avoir gardé mes petits enfants (3) de la naissance à l’adolescence…(Nounous) J’en ai un qui me reproche tout et n’importe quoi. Et c’est douloureux.
    Je ne peux pardonner tant d’injustice. Que faire.
    Bisous et à tout le monde.

    • nicole
      Auteur/autrice
      17 décembre 2021 / 18 h 17 min

      c’est vraiment triste j’en suis desolee bisous

  3. maryse vromen
    11 décembre 2021 / 21 h 48 min

    Bonsoir Nicole,

    Je viens de regarder votre dernière sur you tube et j’adore la couleur de vos cheveux !!!
    Pouvez-vous me dire la coloration que vous utilisez ??
    Merci et bonne soirée.

    Maryse

    • nicole
      Auteur/autrice
      12 décembre 2021 / 7 h 28 min

      bonjour du 9 en racine et un glow blond clair nacre bisous

  4. 8 décembre 2021 / 18 h 28 min

    Nicole je te suis sur Instagram et YT où j’apprécie beaucoup tes conseils maquillage
    Par contre je ne venais jamais sur ton blog, parce que je trouvais que ça faisait double emploi avec les autres réseaux
    Mais aujourd’hui je suis passée sur ton blog et j’ai beaucoup aimé ta sincérité, et du coup je me suis abonnée
    Tu peux continuer sur cette voie, c’est très intéressant

    Moi aussi j’ai un blog qui fait comme la belle au bois dormant, il dort
    Je l’avais créé quand mes enfants étaient loin Canada et Paris et ça leur permettait de retrouver leurs recettes préférées et voir ce qui se passait à la maison Maintenant ils sont revenus près de la maison, donc ce blog ne sert plus qu’au petits enfants restés au Canada et du côté de Bordeaux
    Donc au plaisir de te lire la semaine prochaine

    • nicole
      Auteur/autrice
      9 décembre 2021 / 17 h 19 min

      c’est un joli lien vers ta famille cela a du être tres utile bisous et merci

  5. Georgette dit Georgie
    8 décembre 2021 / 14 h 27 min

    Bonjour .Nicole tout comme toi j’étais une enfants mal aimée , toute ma vie mes parents m’on dit que j’étais une batard . J’avais à mangé je ne jamais manquer de rien sauf de l’amour de mes parent des coups j’en est reçu pour un oui ou un non . Puis j’ai connu mon premier mari , la j’avais plus de coups tout les jours j’avais les yeux au beure noir , ça a duré 18 mois avec lui le monstre j’ai eu une fille . Un jour j’ai craqué j’ai puis une hache , ils a eu tellement peur qu’il c’est enfuis mon divorce a durais 5 ans , puis la vie a fait que j’ai rencontré celui qui est devenu mon deuxième mari , de lui j’ai eu un petite garçon David . Ils a été tue dans un accident ils c’est fait renversé part une voiture et projeté à 15 mettre mort à 4 ans on ne se remet jamais de la perdre d’un enfants . Je m’excuse pour les fautes . C’est une bonne chose de pouvoir parlé.

    • nicole
      Auteur/autrice
      9 décembre 2021 / 17 h 21 min

      georgette on ne se remet jamais de la mort d’un enfant mon mari en sait quelque chose. tu as eu des moments tres difficiles et je trouve que tu as été que tu es tres courageuse . Mille bisous

  6. Bourguignon Martine
    8 décembre 2021 / 12 h 03 min

    Bonjour Nicole,
    Je suis née en 1951 comme vous. Mon enfance n’a pas été très heureuse , ma mère aussi me trouvait moche car j’ étais très maigre et refusais de me nourrir. Je travaillais à l INSEE et au cours d une sortie avec mes amies j ai rencontré mon futur Mari l homme de ma vie j avais 20 ans lui 24 beau et très gentil intelligent. J ai donné naissance à deux belles filles. Mais en 2000 un cancer du pancréas l’a emporté en six mois dans d atroces souffrances, il est mort dans mes bras j’ai tout assumé sans l aide de ma famille et pour mes filles malgré mon désespoir j’ai lutté car mes filles n’avais pas terminé leurs études. J’ai beaucoup travaillé et maintenant je suis retraitée mais bien seule, j’ai beaucoup d’occupations ,j ‘aime tout ce qui est artistique et je m’occupe de ma grande maison seule. Heureusement j’ai un adorable petit fils de 12ans. Mes filles habitent assez loin. Je trouve la vie assez cruelle!!!!!!
    une lectrice qui vous apprécie beaucoup.

    • nicole
      Auteur/autrice
      9 décembre 2021 / 17 h 22 min

      oui parfois elle est cruelle et elle l’est avec toi . essaies de penser davantage à toi , tu as des maies c’est important d’avoir des projets mémé petits . plein de bisous

  7. 8 décembre 2021 / 6 h 13 min

    Oh Nicole quelle géniale idée de vous raconter auprès de votre communauté – De mauvais parents constatez-vous, mais s’en sont-ils seulement aperçus ? Et le scénario classique pour vous abaissez ou vous faire disparaître : vous traiter de folle dingue – L’horreur quoi !!!
    Je n’ai jamais connu mes parents la guerre, leur façon de vivre pendant et après ont fait que j’ai été abandonnée – Je vis ma vie sans eux mais la dureté est bien là car caché ce qui a meurtri, traumatisé car de toutes façons l’environnante société toute à ses préoccupations n’a jamais pris conscience de mon mal de vivre de mes angoisses existentielles etc…Comme pour beaucoup de nous autres : laissées pour compte, orphelins(es) heurtées presque mortellement par des moments cruels –
    Vous resserrez les liens envers votre communauté, et surtout profitez pleinement votre présent bonheur auprès de votre Michel –
    Vivement la suite de votre récit – Grosses bises et A+ très bientôt

    • nicole
      Auteur/autrice
      8 décembre 2021 / 6 h 52 min

      vous avez eu énormément de courage pour surmonter tout cela bravo bisous

  8. 8 décembre 2021 / 2 h 43 min

    Bonsoir Nicole,
    Je lis avec attention tout ce que vous nous racontez en toute confiance. Enfant unique, ma mère a souvent dit « préférer une couvée de lapins ». J’ai 61 ans et l’une de mes tante a osé m’en parler, il n’y a que 3 ans, me disant qu’elle m’avait souvent « plaint pour une fille unique ».
    Je me rend compte très tardivement pourquoi je n’ai pas D’amour pour ma mère. Mes parents s’aimaient, ne criaient pas souvent, ma mère ne me faisait pas de « cadeaux » mais j’avais un père qui m’a sans doute aidé ( même si dire « je t’aime » n’était pas dans les mœurs … alors pour moi, je ne manquais de rien! je craignais mes parents mais j’étais une enfant sage, sans problème, toujours souriante.
    Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi j’avais peur d’avoir un jour une fille: pensant que nos relations seraient plus proches de la haine que de l’amour !

    • nicole
      Auteur/autrice
      8 décembre 2021 / 6 h 51 min

      c’est triste je comprends bien votre peau d’avoir une fille bisous

  9. Louisa
    7 décembre 2021 / 21 h 44 min

    Quelle excellente idée! Je me sens moins seule à te lire, ayant vécu une relation destructrice avec ma mère qui était, disons  »dérangée ». Aussi de longues années avec une psy exceptionnelle. Plus tard, j’ai pu trouver la paix. Et je me définie comme une forte survivante. Bravo et merci! De tout coeur avec toi!

    • nicole
      Auteur/autrice
      7 décembre 2021 / 23 h 36 min

      merci Louisa, je me suis aperçue en écoutant et lisant mes abonnées que nous avons été tres nombreuses à vivre ce genre de chose bisous et bravo à toi

  10. 7 décembre 2021 / 21 h 22 min

    Oh Nicole vous m’avez fait monter les larmes aux yeux la vie est parfois pleine d’embûches mais au final si on veut que cela change on peut améliorer sa vie
    J’ai eu une vie très compliqué mais un jour j’ai retrouvé le grand amour!!!❤️❤️
    Il faut s’accrocher et parfois la vie nous fait de belles surprises
    je me suis réabonnée à vous car je ne voyais plus votre blog depuis un certain temps
    ça me fait plaisir de. Vous lire à nouveau

    • nicole
      Auteur/autrice
      7 décembre 2021 / 23 h 37 min

      merci marie de vous être réabonnée en effet il y a eu un bug. trop de personnes vivent sur des emprises différentes mais destructives . Plein de bonheurs a venir pour vous deux

  11. Pierrette SAIDI
    7 décembre 2021 / 19 h 08 min

    Oh Nicole comme je t’aime fort…et ce n’est pas une banalité…Moi aussi pour d’autres raisons l’année de mes sept ans est une année forte dans ma vie…Comme toi Nicole aujourd’hui j’ai une vie agréable,je me sens aimée pas riche mais pouvant vivre sans souci mais pourtant…….
    Je vis avec un sentiment d’abandon qui ne ne se brisera qu’avec moi…
    Alors oui Nicole Mille Fois MERCI de te montrer a nu…ce n’est pas facile..
    Merci d’être aussi transparente auprès de tes amies…ce n’est pas facile
    Mais ..Nicole..j’espère que tu repenseras souvent a cet article avant d’être bléssée et meurtrie par des commentaires méchants ici ou là et..sur facebook
    OUI nous avons toutes le droit d’avoir la coeur grenadine c’est nous..notre sensibilité…notre vie..
    Alors que te dire..
    BRAVO d’être toi tout simplement
    Je suis heureuse de te savoir aujourd’hui près de Michel, de savoir que tu profites enfin de la vie
    Je t’embrasse fort!!

    • nicole
      Auteur/autrice
      7 décembre 2021 / 23 h 39 min

      merci Pierrette, nous nous connaissions virtuellement depuis longtemps. comme toi je lutte en permanence contre l’abandon . tu es une femme courageuse . je t’embrasse et sois heureuse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Me
Looking for Something?
Search:
Post Categories: