Les fuites urinaires : un sujet tabou en partenariat avec Always Discreet

Les- fuites -urinaires- : - un- sujet- tabouLes fuites urinaires :un sujet  tabou

Bonjour,

Les fuites urinaires :un sujet  tabou et pourtant elles concernent de nombreuses femmes de tous les âges.

Les fuites urinaires #liberons la parole

Dans le cadre de sa campagne #liberons la parole, Always disreet a choisi comme marraine l’ancienne championne de planche à voile ( dont mes fils étaient fans) Nathalie Simon. Elle présidera la conférence organisée par Always Discreet le 12 décembre  à Paris.

Seront présents deux spécialistes

Le DR Berdah  gynécologue

Un professeur d’Urologie le dr  Gane

Je suis invitée et je pourrai poser des questions à ces deux spécialistes. J’ai besoin de votre aide

Les fuites urinaires et les femmes

15% de femmes entre 17 et 30 ans

17% après leur premier accouchement

28% âgées entre 33 et 49 ans

Entre 50 et 65 ans elles sont 28%

et après : mystère et boulle de gomme.

Les sportives ne sont pas épargnées, les jeunes mamans sont souvent touchées. Les femmes dans leur maturité aussi.

C’est pourquoi, il est important de briser les tabous et d’en parler.

Saisissons cette immense campagne Always discreet pour aider à parler de ce problème qui est difficile à vivre
Si vous souhaitez m’aider

Dites moi si pour vous ou vos proches, il est difficile de parler des fuites urinaires

Posez moi les questions dans un commentaire, je les poserai aux spécialistes.

Je ferai des stories sur Instagram  tout le long de l’événement Always Discreet , bien sur il y aura aussi une video , un blog questions réponses, un live et des posts.

Vous serez à l’événement aussi car il nous concerne.

Les- fuites -urinaires- : - un- sujet- tabou

always discreet

Fuites urinaires des solutions

Surement car c’est souvent la faute du périné.

Après la conférence, nous aurons un cours de pilate afin de connaitre des exercices pour le re muscler .

Il n’est jamais trop tard même après 75 …80 ans

Liberons nous mes jolies amies,  pratiquons la prévention à tous les âges.

Ce post est sponsorisé et c’est pour la bonne cause.
Pour conclure encore mon post, je vous donne rendez vous lundi soir pour un premier maquillage anti âge de Noel

Mille bisous

Nicole

Les- fuites -urinaires- : - un- sujet- tabou

plage de la Govelle

 

 

46 Commentaires

  1. Hélène LE DEUNF
    11 décembre 2019 / 19 h 55 min

    Bonsoir Nicole. Aptes de multiples séances de kiné pour rééducation périnéale qui sont restées sans effet positif vers 45 ans j’ai rencontré un urologue dans ma ville . Pose de bandelette et là OUF!!!! j’ai 68 ans et je me souviens de cette angoisse quand je devais me déplacer de chez moi . Merci de parler de ce problème. J’en parle à certaines femmes de mon entourage et aucune n’est tentée par la pose de cette bandelette..Moi je revis. Bon voyage à Paris

  2. ondine69
    8 décembre 2019 / 10 h 46 min

    incroyable cette liste de commentaires disant tous la meme chose….
    sujet important dont on ne parle jamais et qui complique la vie de beaucoup…
    je propose qu on en parle au moins une fois par jour autour de nous…
    dans un atelier couture j ai aborde le sujet en parlant du blog de nicole…introduction facile….
    j ai lu un interet certain dans les yeux de mes amies…qui n ont rien dit…
    ca suffit cette omerta on refuse de vieillir avec des couches…
    alors merci a vous nicole on cherche une solution et des moyens de prevention…
    et on s y colle tous les jours…

    • nicole
      Auteur
      10 décembre 2019 / 16 h 00 min

      j’espère que j’aurai des réponses bisous

  3. 6 décembre 2019 / 20 h 17 min

    Non Nicole là N.Simon qui exerce ces soi-disant talents pour nous faire découvrir les sites de la région PACA. Elle est néfaste cette meuf tout sonne le faux le copiage à souhait – Je ne suis pas du tout d’accord avec ton choix !!!!Je suis méga-déçue d’un si mauvais exemple – En ce qui concerne les fuites urinaires j’ai toujours entendu mes proches parler de mouvements de gym très efficaces…

    • ondine69
      8 décembre 2019 / 14 h 41 min

      une fois de plus il s agit de parler d un sujet tabou
      et c est important de diffuser des infos tout le monde n a pas la chance d etre informee par ses proches

  4. Mya
    6 décembre 2019 / 16 h 51 min

    Bonjour Nicole

    Tout d’abord, un petit mot…Vous êtes ravissante avec cette coupe de cheveux! Décidément tout vous va :)))))
    Alors, oui …alors..
    Je n’ai pas de problème d’incontinence, mais depuis 2 ans environ, je suis « concernée » par ce sujet.
    Ma gynéco, une femme non seulement compétente mais de surcroit très jolie et d’une empathie et dont beaucoup d’hommes gynécologues devraient s’inspirer..
    Bref je lui ai expliqué comment (je bois une bouteille d’eau le soir) durant la nuit, je me réveille en sursaut et je dois courrir comme une folle jusqu’ aux toilettes pour ne pas me faire pipi dessus. Elle a éclaté de rire.
    Non dit-elle, ce n’est pas de l’incontinence, c’est de l’impétuosité.
    Bref tout ceci pour dédramatiser ce problème de l’incontinence qui est par ailleurs tout aussi récurant chez les hommes.
    Mais, ayant eu 4 enfants, j’ai eu un problème postnatal au premier et 4ème accouchement.
    A cette époque un gynécologue de Nice assez âgé( grande expérience) et réputé, m’avait indiqué les exercices suivants:
    – Pour toutes celles qui exercent un travail en situation assise, contracter le plus fort possible son utérus et son périnée plusieurs fois et renouveler ce mouvement pendant votre journée de travail. C’est simple, discret et assez efficace.
    Je vous embrasse
    Mya

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 10 min

      merci Mya pour ton expérience et tes conseils bisous

  5. Maryse Bernard-Jordi
    6 décembre 2019 / 13 h 12 min

    Merci d’aborder ce sujet toujours délicat .Je pense qu’il faut insister sur la rééducation périnéale .Ne pas hésiter à le rappeler à nos profs de gym qui bien souvent zappent le sujet .Il existe aussi l’incontinence par imperiosité dont on parle moins souvent (syndrome de la clé!) qui ne concerne pas l’absence de musculation mais qui fait que l’on est prit d’un besoin impératif d’uriner dès que les toilettes sont en vue ….Plus difficile à rééduquer ! Merci Nicole toujours agréable de vous suivre et bonne fête !

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 11 min

      je ne connaissais pas j’en parlerai bisous

  6. Stéphanie
    6 décembre 2019 / 12 h 11 min

    bonjour Nicole,

    Eh oui c’est tabou et pour cause !

    J’ai 48 ans je travaille encore et suis entourée de génération plus jeune que moi entre 25 et 30 ans, avec tout ce que ça comporte eh oui on est pas forcément a l’aise au quotidien rien n’est angélique, l’âge est parfois d’emblée un problème, une différence et il faut se battre aussi pour montrer que les différences simplement de vécu, de trajet, d’expérience sont une richesse et non un fossé et qu’on peut faire partie de la dynamique d’une équipe comme les autres.

    Alors parler ouvertement de soucis telle que les fuites urinaires avec une copine de mon âge ok mais ne soyons pas naïfs c’est un problème que beaucoup de gens jeunes n’ont absolument pas envie de connaitre ou simplement d’entendre car l’image est primordiale, les difficultés de ce type ne sont pas encore leurs préoccupations et relève malgré tout de l’intime.

    Tout ça pour dire que je ne vois pas comment cela peut se démocratiser pour l’instant, suivant les milieux la société est très fortement basée sur le jeunisme, l’apparence, l’entretien du physique est primordial et ce sujet est bien sur pour moi complètement tabou et incompréhensible pour une grande partie de la population.

    bisous

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 12 min

      c’est vrai mais il faut saisir toutes les chances bisous

  7. OPALYNE
    6 décembre 2019 / 12 h 08 min

    Bonne fête Nicole !
    Et à toutes les Nicoles……Nicolas etc….
    Bises

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 12 min

      merci Opalyne bisous

  8. OPALYNE
    6 décembre 2019 / 12 h 00 min

    Tu es vraiment une bonne et belle personne. Ce n’est pas un sujet facile et heureusement tu l’abordes sans complexe. Presque toutes les femmes qui ont eu des enfants sont concernées un jour ou l’autre. Vers 40 ans, alors que je venais de m’inscrire dans un club de gym, j’ai eu quelques soucis avec ça. Ma gynéco. m’a envoyée chez la kiné pour une rééducation périnéale. Mais on oublie très vite ce petit muscle. Qu’il faut contracter ts les jours. Surtout pas de « stop pipi » ! Car, risque d’infection urinaire.
    Je viens de commencer la gym « Pilates » qui semble très axée sur cette musculation là !
    Gros bisous Nicole et grand merci !

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 13 min

      bravo Opalye pour le pilate bisous

  9. Noelle Giordano
    6 décembre 2019 / 11 h 48 min

    Merci Nicole pour ta vidéo. Oui jai des petits problèmes le matin et oui jai du mal à en parler. J attends de voir si le Pilate me fait du bien. Mille bisous et bon week-end

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 13 min

      tu me diras bisous

  10. Lili
    6 décembre 2019 / 10 h 07 min

    Bonjour Nicole,

    AH ce blond ! magnifique… Je vous retrouve.

    Pouvez vous leur demander leur avis sur la méthode Abdo-Uro-MG dont j’ai entendu parlé ?

    Merci et bon week end

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 15 min

      j’ai note bisous

  11. Cathy
    6 décembre 2019 / 9 h 04 min

    Bonjour Nicole, merci à toi d’aborder ce sujet qui malgré tout reste encore tabou. On commence tout juste à en parler et encore  » sur la pointe des pieds  » . C’est dommage, notre société a encore besoin d’évoluer… Alors comme toujours, notre Nicole fait preuve de courage et de détermination ! Lors de ta rencontre avec ces médecins, peut-être pourrais tu aborder le sujet de la prévention et savoir également ce qu’ils pensent des sondes connectées comme celle dont tu nous as parlé récemment et qu’on peut utiliser chez soi. Merci beaucoup d’avance, Nicole ❤.
    Tu es bien jolie sur ta vidéo et finalement, ce blond et cette nouvelle coupe te vont parfaitement bien et apportent de la gaieté et de la lumière à ton visage, le gris, que j’aimais pourtant beaucoup, fait plus froid à côté. Donc, 20 sur 20 !!!
    Gros bisous Nicole et encore merci de tout ce que tu fais pour nous !

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 16 min

      merci Cathy je note ta question j’aimerais aussi le savoir bisous

  12. Chantal
    6 décembre 2019 / 8 h 38 min

    un documentaire sur Arte et sur la RTS m’a fait très peur, la pose de languette ou de filet lors de prolapsus( descente d’organe) peut s’avérer dramatique, et une fois posés les systèmes ne peuvent pas être retirés car ils se fondent dans les tissus, donc il faut juste souhaiter que l’opération soit réussie, sinon c’est la porte ouverte à des douleurs épouvantables et les fuites restent présentes. En général , les gynécologues, les urologues banalisent cette problématique et ne parlent pas des problèmes post-opératoires…. on parle toujours de la faiblesse du périnée mais ce n’est pas la seule raison des fuites urinaires, tout comme pour la prostate chez l’homme, la vessie de la femme ménopausée change, cela entraîne une miction sans « pression » et l’urine s’écoule sans que l’on sache quand c’est terminé en se rendant aux toilettes, il faut alors, changer de position, tirer sur une fesse pour vider le reste de sa vessie, ceci est fréquent et n’a rien à voir avec le périnée… Sujet tabou, sans doute, la majorité des femmes ménopausées ont peur d’en parler car « ça signifie qu’on vieillit » et cela pas question de l’admettre devant les copines, d’où un cycle de mensonge, dommage, J’espère que les contacts et les retours que vous nous ferez prendront en compte la réalité et les problématiques réelles d’une intervention chirurgicale irréversible Merci

    • Sylvie
      6 décembre 2019 / 10 h 41 min

      Excellent commentaire, je parlais des problèmes de vessie mais vous posez bien le sujet, tellement ignoré par les gynécologues et il faut bien reconnaître que les urologues s’occupent surtout des hommes et de leur prostate j’en ai consulté un qui ne m’a même pas écoutée, comme si la vessie des femmes n’existait pas! Merci à vous Chantal!
      ps)Moi aussi j’ai vu ce documentaire sur Arte, ils n’ont pas l’habitude de raconter des sornettes, gare aux bandelettes qui se fondent dans les tissus.

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 18 min

      je l’espère Chantal je note les questions je vais les poser bisous

  13. ondine69
    6 décembre 2019 / 7 h 56 min

    beaucoup de femmes abandonnent leur activite danse gym marche plutôt qu essayer de se soigner…
    bravo nicole d en parler et de chercher des solutions

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 18 min

      bisous

  14. ondine69
    6 décembre 2019 / 7 h 53 min

    medecin du travail j avais propose ce sujet dans nos conférences annuelles…ah bon c est un sujet avait dit notre directeur?
    oui meme au travail c est un sujet….
    les traumatismes enfant tels sont ceux racontes font le lit des problèmes adultes….
    alors parents d eleve battez vous des toilettes propres a l ecole…sinon les enfants se retiennent….
    le fameux stop pipi enseigne pendant mes etudes avait perdu de son interet….
    toutefois il me semble que muscler son perine de facon correct doit etre tres utile…
    et comme la gym faciale demande de la regularite…
    attention aussi a l abus d abdofessier….
    beaucoup de femmes abandonnent leur activite danse gym course plutôt que d essayer de se soigner…
    bravo nicole vous faites œuvre tres utile

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 19 min

      je vais demander pour les abdos fessiers et c’est vrai que des toilettes propres seraient indispensables trop d’enfants se retient

  15. Nicole Brugnon
    6 décembre 2019 / 0 h 51 min

    Bonjour Nicole. Oui sujet tabou et pourtant beaucoup de femmes sont concernées…J en fait partie. Les médecins ne sont pas toujours à la hauteur et n essayent pas d entamer un dialogue se contentant de faire une ordonnance pour le kiné. C est bien d aborder ce sujet et surtout de nous informer des solutions qui peuvent être apportées en toute liberté d expression. Bisous.

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 20 min

      bisous et bonne fêté Nicole

  16. Sylvie
    6 décembre 2019 / 0 h 07 min

    Merci Nicole c’est très courageux d’aborder ce sujet ô combien tabou.La rééducation avec sonde chez le kinésithérapeute, assez désagréable parfois douloureuse je dois le dire ne porte pas toujours ses fruits. Il y a le périnée bien sûr et aussi le problème de la vessie hypersensible , qui « croit » que quelques gouttes l’ont remplie et vous oblige à uriner très souvent. Problème complexe car multi factoriel. Parfoisen raison d’une maladie rénale congénitale, on doit boire beaucoup (3 l/jour en comptant soupes, thé tisane eau) et donc uriner souvent, mais pas de fuites en fait!. De fréquentes montions comme disent les urologues.
    Les protections de qualité coûtent affreusement cher, comme pour les serviettes hygiéniques, cela devait être bien plus modique, on ne fait pas plus exprès d’agir des fuites que d’être indisposée! Autre cause: se retenir, très mauvais. Ainsi je suis scandalisée car à Marseille ma petite fille de 4 ans( rendez-vous compte) n’a pas le droit de faire pipi pendant le cours de danse car la prof a osé dire cela à ces bouts de chou « cela casse le cours ». L’autre jour elle a fait pipi dans son justaucorps rose, ce n’est qu’une toute petite fille! J’espère que mon fils et sa femme vont la désinscrire, quelles méthodes cruelles et dépassées! Merci Nicole, continue ainsi, c’est tellement important!

    • Nicole Brugnon
      6 décembre 2019 / 0 h 41 min

      Bonjour Sylvie. Effectivement c est inadmissible. Ma petite fille qui a 11ans et est rentrée au collège n a pas non plus le droit d aller aux toilettes pendant les cours…Elle n a qu’ a prendre ses précautions avant dixit les professeurs. Comme en plus elle vient d être réglée et que ça la perturbe un peu elle n osé pas dire que cela est urgent devant ses camarades…Bref je trouve ça completement ridicule et totalement inadmissible.

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 21 min

      c’est triste bisous

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 22 min

      c’est vraiment complètement stupide pauvre petite fille bisous

  17. Isabelle R.
    5 décembre 2019 / 21 h 55 min

    Nicole, tu es sensationnelle! Bravo, cette initiative est libératrice. 3 de mes amies de plus de 60 ans ont subi une opération qui est censée arrêter leurs fuites , mais quelques années plus tard, le procédé miracle chirurgical n’est plus efficace. Merci de nous proposer autre chose et de nous informer comme tu vas le faire. Bises

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 22 min

      je vais poser la question sur les operations bisous

  18. Maryse
    5 décembre 2019 / 21 h 10 min

    bonjour Nicole après 2 rééducations du périnée recommandées dans le cadre de fuites urinaires, mais qui n’ont pas réglé mon problème, je suis allée voir un gynécologue qui m’avait été recommandé, qui, après m’avoir fait faire quelques examens chez un urologue a diagnostiqué un prolapsus ; je me suis fait opérer (pose de bandelette) et aujourd’hui tout va pour le mieux j’ai repris une vie normale, plus de fuites, d’où l’importance de parler ce ces fameuses fuites urinaires, car un problème peut en cacher un autre…… et il y a des solutions !
    depuis que j’ai fait cette opération, j’en parle avec mes copines de sport ou des femmes de ma famille, et je suis surprise car la plupart me disent qu’elles ont ce problème de fuite mais qu’elles ne souhaitent pas en parler car c’est compliqué….
    maintenant le gynécologue que l’on est sensé consulter au moins une fois par an (ce que je fais) ne joue pas toujours le jeu non plus, je pense qu’ils sont les mieux placés pour engager un questionnement sur cette éventuelle situation, ce qui inciterait peut etre plus les femmes à leur en parler ! car j’avoue j’ai eu la chance de rencontrer LE bon gynéco….
    maintenant, tous les jours, à la maison, dans la voiture, en lisant, ou sur mon PC je fais des exercices qui m’ont été recommandé par une sage-femme, qui a son cabinet en indépendante en ville, et qui fait aussi de la rééducation périnéale post accouchement mais aussi pour les femmes qui en ont besoin….
    Quelques questions à poser (maintenant que je le sais) quand on fait une rééducation périnéale et que l’on ne voit pas la différence, qu’on a toujours des fuites urinaires, que doit-on faire ? vers qui se diriger ? quelles sont les solutions proposées ? y-at-il un âge pour se faire opérer ? quelles sont les suites ?
    j’espère ne pas être hors sujet… et merci encore Nicole de te faire notre intermédiaire et notre représentante !
    avec toute mon amitié

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 24 min

      j’ai tout note bisous

  19. FLEUR13
    5 décembre 2019 / 21 h 05 min

    Je n’aime pas du tout N. Simon ! Donc je zappe une de vos vidéo pour la 1ère fois.

    • ondine69
      6 décembre 2019 / 12 h 38 min

      on se moque de la presentatrice…c est le sujet qui est important

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 11 min

      oui en effet

    • nicole
      Auteur
      6 décembre 2019 / 17 h 25 min

      fleur ce n’est pas nouveau vous venez toujours juste pour dire que vous n’allez plus venir, je suis étonnée de vous voir encore

    • nicole
      Auteur
      10 décembre 2019 / 16 h 09 min

      je trouve cela ridicule

    • nicole
      Auteur
      10 décembre 2019 / 16 h 10 min

      j’ai tout note j’emmène vos questions bisous

  20. Myriam
    5 décembre 2019 / 20 h 44 min

    Bonsoir Nicole,
    Je suis très contente que tu abordes ce problème car effectivement c’est encore un sujet tabou et c’est bien dommage car je pense que nous sommes toutes concernées à un moment donné de notre vie.
    Personnellement je n’ai pas de fuites urinaires constantes mais il m’arrive si je ne peux pas aller aux toilettes au moment où j’ai envie d’y aller d’avoir une « petite » fuite. J’ai fait pendant un an des séances de rééducation périnéale chez ma kiné avec une sonde, ce n’est pas très agréable et je pense qu’il aurait peut-être fallu que je le fasse quand j’étais plus jeune (j’ai 64 ans). J’ai pris l’habitude de prendre les devants et de ne pas attendre ce qui évite les petits désagréments ….
    Ma question : y a t-il d’autres méthodes efficaces et plus douces pour renforcer son périnée que la rééducation chez le kiné ou la rééducation chez soi avec une sonde ? le PILATES apportera peut-être un élément de réponse .
    Merci Nicole d’être encore une fois notre porte-parole!
    Tes boucles d’oreilles sont très belles, ce bleu est magnifique.
    Très bon week-end
    Bisous

  21. Marie69
    5 décembre 2019 / 20 h 38 min

    Bonsoir Nicole,

    c’est super que l’on puisse aborder ce sujet. En effet, on n’en parle pas assez et pourtant, ce problème nous touche à tous les âges.
    Nathalie Simon me rappelle Interville, que de bons souvenirs d’enfance !

    Alors j’aurais une question : comment rééduquer facilement et efficacement le périnée, même quand on manque de temps ? Est-ce qu’il y a des exercices à faire discrètement au quotidien par exemple chez soi, dans les transports en commun, en faisant les courses, etc. ?

    Voilà, en espérant que cette conférence aide chacune de nous et à enlever les tabous.

    Big bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Me
Looking for Something?
Search:
Post Categories: