Accompagner des parents malades

Bonjour mes Belles et Beaux Amis de l’anti-âge,

hello my anti-aging friends,

Picture 72

 

J’ai hésité mes Amis  avant de mettre cette vidéo , je pense toutefois que c’est une situation que nous rencontrons en tant que Majusucles

Dans un article sur un de leurs magazines Murièle avait titré

-« Lorsque nous devenons les parents de nos parents », je vous laisse bien entend la liberté de commenter ou pas sur ce blog exceptionnel qui n’aura pas forcement de suite car comme vous vous en doutez, la route sinueuse risque d’etre longue.

Avant de vous laisser prendre du bon temps pendant le weekend , j’aimerais vous parler d’un concours et d’un sujet que je trouve révoltant

Éloïse du site Milky-waves était sous le choc en fin de matinée

Je pense que quelques unes ou uns n’aiment pas trop les différences

-les différences de couleur

-les âges avancés, surtout les femmes Majuscules hi hi

-et tant d’autres choses

Je cite Éloïse:

 

Le Choc:
Nous sommes en 2014 bientôt 2015, et apparemment un site de prêt à porter qui met en avant sa collection, (un achat n’est pas un acte politique) sur une mannequin de couleur voit sa fréquentation baisser drastiquement.
LA BEAUTÉ N’A PAS DE COULEUR  et nous espérons que cette évidence s’inscrit dans tous les esprits.
La beauté n’a pas de couleur #BDHC (beauty doesn’t have color)
banniere-principale
C’est bien triste n’est ce pas?
Allez pour parler des choses plus agréables Éloïse a prévu un concours sur son site. je vous donne ses infos
Concours de Noël
 
A l’occasion des fêtes nous organisons un concours avec les partenaires Jean d’Estrées et Au Nom de la Rose qui fera gagner deux lots composés de make up Jean d’Estrées, confiseries Au Nom de la Rose et bijoux Milky Waves.
Il prend fin lundi 15 décembre à 19h00
10806494_720370068054452_7971906926516653760_n
Pour participer il suffit de s’abonner aux 3 pages facebook des partenaires et de partager le concours via Facebook à partir de la publication du concours située sur la page Milky Waves
Page Facebook Milky Waves   https://www.facebook.com/milkywaves
Page Facebook Au Nom de la Rose https://fr-fr.facebook.com/aunomdelarose.fr
 
Le tirage au sort aura lieu le lundi 15 décembre à 19h30
Mes Amis il est temps de participer. je viens de le faire
Je vous souhaite un excellent weekend, je vous retrouve dés dimanche pour les noms des gagnants et une video
Bisous
Nicole
bracelet-blake-3501-p[ekm]247x247[ekm]
Je viens de me commander ce petit bracelet pour noël qu’en pensez vous?
Avec le code Nicole, j’ai bénéficié de -15%
Demain j’envoie les cadeaux de la semaine passée
Le premier lot
m9510622_P1975040_princ_sm
le lot 2
boucles-art-deco-2118-p[ekm]247x247[ekm]
le lot 3
deux masques et une surprise
img66218

 

 

 

 

Partager :

114 Commentaires

  1. 17 décembre 2014 / 21 h 04 min

    Bonsoir Nicole. Beaucoup de mes collègues doivent s’occuper effectivement de leurs parents malades. Moi j’ai perdu ma mère il y a tout juste 10 ans

  2. Stéphanie
    15 décembre 2014 / 22 h 09 min

    Chère Nicole, je ne peux pas rajouter grand chose à tous ces commentaires, je suis juste très émue et je t’embrasse bien fort.
    Tu es très courageuse d’avoir posté cette vidéo, elle est tellement juste !
    Je t’envoie parfois un petit mail mais je ne suis pas sûre que tu les reçoives.
    En tout cas, mes pensées les plus sincères et les plus tendres vont vers toi.
    Philippe se joint à moi, bien sûr.

    • nicole
      Auteur/autrice
      16 décembre 2014 / 17 h 03 min

      non Stephanie je ne les reçois pas mais je te lis sur facebook je te renvoie mon adresse bisous de nous deux à toi et à Philipe

  3. Liliete
    15 décembre 2014 / 20 h 33 min

    Bonsoir Nicole.
    J’ai pu visionner ta video sur la maladie de ta maman et les personnes malades en général.
    Ton témoignage est très touchant.
    Tu as vision très juste et cohérente de cette maladie.
    Je t’embrasse très fort.
    Liliete

  4. Jacqueline TALEC
    15 décembre 2014 / 11 h 54 min

    Ce que vous avez exprimé dans votre vidéo de ce lundi 15 décembre ne peut laisser indifférent. Je compatis vivement et admire votre attitude face à cette terrible épreuve que vous assumez avec une grande force d’âme !

    • nicole
      Auteur/autrice
      15 décembre 2014 / 19 h 07 min

      merci Jacqueline nous sommes nombreux à connaitre ce problème chez nos parents je me suis inscrite à une formation bisous

  5. Marie-Aline
    15 décembre 2014 / 9 h 47 min

    Très chère Nicole
    Cette vidéo me touche beaucoup , j’en ai les larmes aux yeux , elle me projéte dans le futur pour mes parents et un jour pour mon mari et moi et me renvoie dans le passé pour mes grands parents et arrière grand mère chéris…Vous exprimez si fortement votre expérience , vos conseils sont si précieux, votre comportement remarquable même si je ressents votre immense peine face à ces situations semblant insurmontables et qu’il faut pourtant dépasser car la vie nous l’impose , je pense sincèrement à vous Nicole et aimerait tant pouvoir vous ressembler lorsque je me trouverai face à ces situations …Vous avez une aura qui vous est propre lorsque vous entrez chez nous avec vos vidéos et votre blog , vous nous tendez la main même si vos soucis vous entourent…merci d’être vous Nicole , mes pensées vous accompagn’en. ..
    Mille bisous chère Nicole et vous toutes et tous qui rencontrez les souffrances morales de la vie
    Marie -Aline

    • nicole
      Auteur/autrice
      15 décembre 2014 / 19 h 19 min

      Marie Aline vous me touchez beaucoup et je vous remercie pour ce message bisous

  6. nicole
    Auteur/autrice
    15 décembre 2014 / 7 h 47 min

    Je vous remercie toutes et tous de vos adorables commentaires. Vous etes des vrais amis et je tiens beaucoup à vous toutes et tous portez vous bien , vous etes precieux bisous

  7. Martine / Memeatine
    14 décembre 2014 / 22 h 24 min

    Je reviens après avoir regardé ta vidéo Nicole.
    Profites quand même de quelques moments pour te reposer et penser à toi.
    Je te soutiens moralement et également vous toutes qui avez aussi des problèmes familiaux.
    Une bonne nuit à tout le monde.
    Martine

    • nicole
      Auteur/autrice
      15 décembre 2014 / 7 h 44 min

      bisous Martine

  8. Martine / Memeatine
    14 décembre 2014 / 21 h 51 min

    Hé oui, le week end se termine avec les marchés de Noël et les magasins ouverts et plein de monde un peu partout.
    Et cet après midi à la Mairie à 14H30 il y avait une dégustation de la bûche « Sensation pralinée » réalisée par 7 pâtissiers et du vin chaud. Il y avait 700 parts de bûche. Et ils refont la même chose le 4 janvier avec la galette.
    Ensuite un petit tour pour voir les chalets du marché de Noël et après un chocolat chaud à la cafétéria du Leclerc.
    Petite précision : j’habite Belfort et c’est le mois GIVRE du 6 décembre au 4 janvier. Peut être avez vous le reportage sur TF1 au journal de 13 heures vendredi ?
    Sur ce bonne soirée et bonne nuit à toutes et tous.
    Martine

    • nicole
      Auteur/autrice
      15 décembre 2014 / 7 h 45 min

      miam mais les buches j’ai un peu de mal avec la creme patissière bisous

    • Martine / Memeatine
      15 décembre 2014 / 10 h 07 min

      Non Nicole, il n’y avait pas de crème au beurre dans la part que j’ai mangé, elle était très légère, c’était de la mousse.
      Bisous

    • nicole
      Auteur/autrice
      15 décembre 2014 / 19 h 17 min

      alors j’aime beaucoup bisous

  9. Liliete
    14 décembre 2014 / 21 h 42 min

    Bonsoir Nicole.
    Je suis en train d’essayer d’utiliser un autre ordi pour voir si ça marche.
    Bises
    Liliete

  10. Dominique
    14 décembre 2014 / 20 h 13 min

    Bonsoir,
    Le weekend se termine, chez moi tous les magasins et les marchés de Noel étaient ouverts.
    Ballades, derniers achats et réconfort avec un vin chaud car il a fait froid.
    Bonne soirée à toutes
    J’espère que ce weekend a été de tout repos pour toi Nicole
    Je t’embrasse

  11. Aire_Azul
    14 décembre 2014 / 19 h 55 min

    Une idée en passant, juste comme ça : ma grand-mère, qui avait toujours cousu et brodé était restée sensible aux tissus. Le toucher est d’ailleurs un sens que l’on garde presque intact, je crois. Ma mère lui donnait souvent un bout d’un tissu familier ou des pelotes de laine (pelotes que nous roulions à la main, bien serré comme autrefois).
    Et, en passant sur la toile, je trouve cette réalisation sur une idée de personnels soignants.

    « Le sac d’Augustine » :

    https://www.youtube.com/watch?v=lTBXTJQmv3Q

    Et ici, une vidéo qui en explique un peu mieux l’utilisation.

    https://www.youtube.com/watch?v=EwyeH5kkstU

    Il en existe pour les hommes, plus familiers de matières plus rugueuses :

    https://www.youtube.com/watch?v=5ugYZfCcSZ0

    • nicole
      Auteur/autrice
      15 décembre 2014 / 7 h 46 min

      merci beaucoup bisous

  12. 14 décembre 2014 / 16 h 19 min

    Bonjour Nicole, tout le monde …. merci chère Nicole pour cette vidéo … qui nous approchent encore plus l’un de l’autre… qui nous fait « penser »… comme « France » l’écrit si bien »… et beaucoup d’autres Femmes Majuscules… Chaque situation est différente…et n’est pas facile…
    est meme  » très dur »…. Je connais plusieurs femmes, mon cousin son mari….leur partenaire à Alzheimer,Parkinson…(ils sont pas agés).ils vivent ensemble mais j’entend aussi: « sara, je n’en peu plus, je l’aime et je l’aime pas, mais, je ne rit plus, je n’ai plus d’énergie, je suis vide etc » et….meme: que la mort vient vite … que cette souffrance est fini! Les médecins disent: Courage…mais « comment » si tu vit à coté de quelqu’un qui t’entraine dans la descente…qui te demande pardon après et qui recommence…qui te blesse…et de nouveau « pardon »… »!!!
    …………………..dur, dur… et: » Sara, t’as de la chance que tu vit seule…restes stp seule…t’as ta liberté! » Ma maman+ il y a prèsque 2 ans, cancer du sang…était une femme super courageuse…qui soignait mon père jusque 2 mois avant sa + …décu de son fils parcequ’il ne tél. plus depuis la connaissance avec sa copinne…Maman me manque, mais elle est plus heureuse là au delà, et papa: quand j’écoute la vidéo de Nicole…je me pose des questions…hier j’ai pleuré avec les mots de Nicole…puis tél. de papa…tout allait bien(la conversation) et tout d’un coup: ça change! Sans raison…je comprend plus rien…
    Je vous embrasse,
    sara x

  13. Soly chicore
    14 décembre 2014 / 15 h 19 min

    Bonjour Nicole

    Comme tu as eu raison de faire cette vidéo.
    Elle me ramène il y 15 ans …..mon mari est decede d’une maladie mentale
    arrivée sans que l’on comprenne, sans que les medecins aient pu mettre un nom
    sur cette maladie , une cascade de dégradations tant physique que mentale, cela
    a duré qq années, je n’ai pas su me protéger je travaillais encore à Versailles j’habitais
    Neuilly et mon mari etait a la Salpetriere ou j’allais tous les jours en sortant de
    de mon travail et les WE j’étais epuisee .

    Alors surtout protège toi prends du temps pour toi c’est tres important
    Tu sauras le faire tu as de telles qualités de cœur de générosité et d’intelligence.

    Bises Bonne route .

  14. 14 décembre 2014 / 15 h 17 min

    Que d émotion dans ta voix ma chère Nicole, c est vrai que ce n est pas simple de s occuper de ses parents qui vieillissent, et encore plus lorsque la mémoire est un peu défaillante. C est bien beau de vivre plus longtemps que nos ancêtres mais seulement si nous pouvons « bien vieillir » mais quel est l intérêt de faire des centenaires si c est pour y arriver sans lucidité ou autonomie, mais nous n avons pas vraiment le choix.
    Ma chère Nicole je ne peux que comprendre ta situation, mais surtout aucune culpabilité ne doit s emparer de toi , tu fais ce qu’il faut, même si ta maman n est pas lucide, tu fais tout en âme et conscience.
    Je pense fort a toi.
    Bises

  15. 14 décembre 2014 / 13 h 52 min

    Chère Nicole, cette vidéo a toute sa place car nous avons été, nous sommes ou nous serons toutes concernées par cette phase de la vie : être le parent de nos parents.
    Tout a été dit par nos amies internautes avec leurs propres expériences et leurs vécus et combien chaque message est intéressant.
    Pour ma part, j’insiste sur un conseil : il est important de faire attention à toi, ne pas te laisser envahir par ce soucis et pouvoir « débrancher » pour garder la joie de vivre, l’optimisme nécessaire à ceux qui nous entourent, époux, enfants, amis et pour te préserver.
    Au fond, c’est un peu comme un médecin, il doit avoir de l’empathie, mais il doit pouvoir aussi vivre sa propre vie. Cela n’est pas évident. Quand un médecin annonce un cancer à un patient, il peut être hanté pendant des jours et des nuits par ce patient ; de part son métier, tous les jours il est confronté aux maladies les plus graves, au soucis de vieillissement et se sont des piqures de rappel incessantes qu’ils lui indiquent que lui aussi un jour passera cette barrière du soignant au soigné.
    C’est cela que tu vas vivre, tu vas être confrontée régulièrement à ton propre vieillissement à travers les visites faites à ta maman. Cela peut être très angoissant et nous fait réfléchir à notre avenir que l’on aimerait simple notamment pour nos proches et nos enfants.
    Personnellement, c’est presque plus cette problématique qui m’angoisse : comment ne pas créer de soucis à mes enfants du fait de ma vieillesse et d’une éventuelle maladie. J’aimerais trouver la solution miracle.
    Bisous à toutes et toutes.

  16. Michèleange
    14 décembre 2014 / 13 h 00 min

    Grâce à ta vidéo,Chère Nicole, nous nous découvrons d’une façon un peu plus profonde et l’occasion est donnée de faire part de notre vécu parfois très lourd et je t’en remercie!
    Ce blog est pétri d’humanité,l’écoute et le réconfort sont présents lorsque quelqu’un(e) est dans la peine et le désarroi et c’est précieux!
    Nous pourrons donc reprendre les vidéos sur la beauté et écouter tous tes conseils qui sont une thérapie joyeuse et vivifiante!
    Je vous souhaite un très doux dimanche!

  17. Marie de Lyon
    14 décembre 2014 / 11 h 37 min

    Beaucoup d’émotions de souvenirs je n’ai pas de mots assez forts pour exprimer ma souffrance face à toutes les situations vécues par mes aminautes du blog je vous embrasse toutes tendrement Marie

  18. Bipolette
    14 décembre 2014 / 10 h 12 min

    Enfant il m arrivait deja d être le parent de mes parents parfois immatures, je me demandais alors pourquoi les grandes personnes n etaient pas sages, et finalement à d autres âges de la vie cela s est reproduit et aujourd’hui ils se sont tous les deux deux effacés et ont besoin du soutien de leurs enfants pour vivre, c est le cycle de la vie, l ordre naturel que les enfants comprennent souvent dès leur plus jeune âge. ……..

  19. Clo
    14 décembre 2014 / 9 h 46 min

    Tous ces messages sont bien émouvants. J’ai lu tous les témoignages et l’on ne se sent plus seule. Nous passons tous par des moments difficiles. C’est ça la vie !
    Je vous souhaite un bon dimanche à toutes et à tous. BISES

  20. Betty Boop
    14 décembre 2014 / 9 h 04 min

    J’ai trouvé cela.
    Quelques conseils
    Ne cherchez pas à vouloir à tout prix réorienter la personne dans le présent, n’entretenez pas non plus avec elle des éléments de mensonge.
    Essayez de repérer la demande implicite qui correspond souvent à un besoin précis et essentiel.
    Quand l’échange verbal ne peut plus se faire, vous pouvez communiquer à travers l’expression non verbale : le regard, les mimiques, les gestes…
    Continuez à communiquer avec elle sur ce mode en y associant un toucher rassurant (prendre la main, le bras, entourer une épaule, masser les mains avec une huile odorante…).

    – See more at: http://www.francealzheimer.org/communiquer-et-rester-en-relation/la-communication-verbale-et-non-verbale/400#sthash.ca7IufMW.dpuf

  21. Betty Boop
    14 décembre 2014 / 8 h 36 min

    Ma chère Nicole,

    Cela me peine de te voir ainsi et je me sens totalement incapable de te conseiller pour t’aider à vivre mieux avec ta maman. Tu sais, j’ai connu un centre psychiatrique où j’ai été contrainte de laisser mon fils agé de 20 ans. J’ai tout fait pour le sortir de là: les personnes que je rencontrais me semblaient tellement plus malades que mon Loulou mais je devais le laisser là-bas afin qu’l cesse de vouloir se faire du mal! je ne peux pas te décrire cette souffrance(il n’y a pas de mots pour cela!). J’ai trouvé la force pour me battre contre des médecins incompétents et faire en sorte qu’il soit entouré de meilleurs et j’y suis parvenue. J’allais le voir tous les jours avant et après le travail pour lui montrer que j’étais toujours là. Il a réussi à « guérir » et c’est ce moment là que j’ai « choisi » pour m’écrouler à mon tour. J’ai failli me retrouver dans cette unité et j’ai eu la chance de trouver un bon médecin à mon écoute qui m’aide à me sortir de ce gouffre dans lequel je me suis retrouvée. Je dirai juste qu’il est important de trouver des personnes dans cette situation ou suffisament compétente pour t’aider. Je vais essayer de chercher des « pistes » à te soumettre. Je ne sais pas si j’y parviendrais mais sache que je suis là même si on ne se connait pas.

    Je t’embrasse fort

  22. 14 décembre 2014 / 0 h 56 min

    Chère Nicole,

    Qu’ajouter de plus à tous ces temoignages ? Moi aussi, j’ai connu ce que tu vis avec mon père, mais il était calme et adorable.
    Etre le parent de ses parents est extrêmement déstabilisant, c’est une situation que notre generation decouvre, car nos parents n’ont, en general, pas eu ce problème, ceci est dû à l’allongement de la vie, et nous n’y avons pas été preparés.
    Ne te culpabilise pas de l’avoir installée dans cet hôpital, tu ne pouvais faire autrement. Toutes les blogueuses connaissent ta générosité, et personne ne t’en voudra si tu ne fais pas ta vidéo quotidienne.
    Bon courage à toutes celles qui traversent comme toi ces difficultés et continue d’aller de l’avant ; l’important est de parvenir à evoquer tout cela : la parole est libératoire, tu le sais.
    Affectueusement

  23. Francoise de Pau
    13 décembre 2014 / 22 h 59 min

    Nicole ce que tu ressens et dis est tres juste. Je rejoins aussi ce que vient d’ecrire Odile. Accompagner est le mot cle, c’est difficile pour l’instant car il y a l’alternance des moments lucides et des moments ou le passe se superpose au present, « sa » realite a elle est legitime, elle la revendique parfois dans la colere puis tout se calme.. C’est destabilisant.Tu reagis tres bien dans la « validation « en ne la replacant pas dans la realite immediate mais en la rassurant, l’accompagnant dans l’instant qu’elle vit. C’est la compassion, l’amour, le « faire avec ». L’equipe soignante est en empathie, en aidant la personne soignee et t’apporte explications et soutien, ce qui doit te faire du bien. J’ai connu cela de facon tres proche avec mon pere il y a des annees et je vois aussi la douce patience des familles dans mon travail en maison de retraite. Courage a toi et toutes celles et ceux qui vivent ces epreuves de la vie, en n’oubliant pas de trouver tout ce qui apporte le sourire et la joie pour la partager et rester serein. Bises

  24. Lana
    13 décembre 2014 / 22 h 06 min

    Ton témoignage est très émouvant Nicole
    Qu’elle épreuve !!
    Ça fait vraiment réfléchir sur la fin de vie, comment souhaiter vivre longtemps, si on perd ses facultés mentales!!
    Un de mes amis vit la même situation que la tienne à Paris et il participe à un groupe de paroles réunissant les accompagnants cela l’aide beaucoup
    Ça nous fait réfléchir sur notre propre fin, comment délivrer nos enfants de cette épreuve?
    Je te souhaite beaucoup de courage et n’oublie que tu as ta vie, ta maman ayant vécu sa propre vie
    Plein de bisous

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 16 min

      oui cela doit nous faire reflechir sur notre avenir bisous ma belle

  25. Odile
    13 décembre 2014 / 21 h 21 min

    La maladie va évoluer par phase, et les moments de lucidité seront de moins en moins nombreux. Quand son comportement est correct, ou même si elle est indifférente, votre présence est un cadeau. Aucune importance si elle n’exprime rien en conscience. Car la communication verbale ne représente que 15% des échanges entre 2 personnes. Le fait que vous soyez présente, aimante et pleine de bienveillance permet une communication à un autre niveau (les recherches scientifiques l’ont prouvé). Cela peut s’appeler « être dans le cœur », et c’est une capacité naturelle chez vous.

    Mais quand elle est désagréable, il faut intégrer le fait que ce n’est pas votre mère qui est odieuse et vous agresse, mais une malade qui n’a plus le contrôle de qu’elle dit et fait, à ce moment là. C’est le lot de la maladie mentale, et il est essentiel de prendre de la distance. Vous devez vous protéger : c’est un devoir que vous avez envers vous-même.

    Je suis passée par la même épreuve, et le conseil que je en peux tirer avec du recul : c’est de se protéger, sinon on y laisse des plumes. Vous ne pourrez affronter cette épreuve qu’en pensant d’abord à vous, justement pour pouvoir lui apporter le maximum quand vous allez bien, et ne pas couler au fil du temps.
    Si vous êtes trop fatiguée pour aller la voir un jour ou si vous avez le moral à zéro, n’y allez pas (pas grave, car elle n’a plus la notion du temps). Ce n’est plus en durée de présence que cela se joue, mais en qualité de présence. C’est un cadeau inconditionnel que vous lui apportez, et il ne faut rien attendre en retour car sa conscience n’est plus ici.

    Avec votre belle-mère qui ne trouve plus d’intérêt à la vie, vous êtes face à la problématique de la mort, et c’est également très lourd . Raison de plus pour veiller à prendre soin de vous avant tout. Je suis toujours impressionnée de vous voir belle et impeccable à chaque vidéo, quel que soit les difficultés. Bravo ! Je vous fait de grosses bises.

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 17 min

      je vous remercie pour toutes ces explications merci beaucoup bisous

  26. myléne
    13 décembre 2014 / 20 h 56 min

    je te comprends tellement nicole .suit ton chemin et t occupe pas des mauvaises langues .chaque personne a son vécu et fait avec .je t embrasse nicole

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 17 min

      bisous Mylène

  27. 13 décembre 2014 / 19 h 57 min

    Ma chère Nicole, amie, je suis trop fatiquée…excuses-moi…je n’y peux rien…je vais dodo, sara xxx

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 18 min

      douce nuit Sarah et Jim

  28. florel
    13 décembre 2014 / 19 h 29 min

    Bien sûr, Nicole, que cette vidéo a sa place dans ce blog « Belles et bien dans votre peau ». Nous sommes pour la plupart des femmes matures, avec des parents qui vieillissent (pour celles qui ont la chance de les avoir encore). Tu as choisi le bon moment pour évoquer ce sujet qui avait été soulevé dans le hors-beauté.
    Ta vidéo m’a énormément touchée hier soir, je n’arrivais même pas à laisser de commentaire tant j’étais bouleversée par ton courage et, malgré tout, ton sourire.
    Pour avoir vécu cette épreuve douloureuse l’an dernier, je connais ces moments d’épuisement, de doute, ce sentiment d’impuissance, de culpabilité parfois…
    Comme je le disais, ma maman luttait contre une leucémie qui ne lui laissait aucun espoir, mais presque jusqu’à la fin elle a conservé toute sa tête (sauf quand elle était shootée à la morphine) ce qui fait que nous avons pu parler et parler encore, échanger des mots d’amour et partager des moments précieux. Nous avons même chanté ensemble (doux souvenir).
    J’étais crevée de quitter le boulot le soir et d’ entamer mon périple dans les transports en commun parisiens pour rejoindre l’hôpital : mais j’y retrouvais mon père et ma sœur et nous reformions pour elle le cocon familial.
    Ne pas affronter cette épreuve seule a été une grande chance : un conjoint qui vous soutient, une sœur qui vit la même chose que vous, des collègues qui respectent votre douleur et vous déchargent, sans reproche, d’une partie de votre boulot…
    Le déchirement du départ, le grand vide qu’elle nous a laissé, cette peine qui me submerge parfois sans prévenir, tout ça existe bien sûr. Mais je retiens surtout l’Amour qu’elle nous a donné jusqu’à la fin.
    Je ne pensais pas être si longue, mais il est difficile d’être concis sur un sujet si émouvant.
    Courage à ceux qui vivent une fin d’année éprouvante. Et encore merci à Nicole.
    Bisous à toutes et à tous

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 19 min

      merci beaucoup Florel je vois que tu as ete très secouée mais que tu as tenue jusqu’au bout tu peux en etre fière bisous

  29. chantal de biarritz
    13 décembre 2014 / 18 h 43 min

    merci Nicole pour ton temoignage touchant.
    je m occupe aussi de ma maman de 85 ans qui vit seule pas trés loin de chez moi .elle est encore en assez bonne santé; mais je me prepare aussi a l idée que tout ceci pourrait arriver …..
    .je te souhaite de traverser tout cela en recevant soutien et amour autour de toi , de tes proches et du corps medical.
    c est important pour pouvoir donner à ton tour sans t epuiser. bisous

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 20 min

      ta maman peut aussi ne jamais développer cette maladie ma belle mère ne l’ pas elle a une memoire incroyable bisous

  30. Josette
    13 décembre 2014 / 18 h 39 min

    Quelle belle video Nicole,nous sommes nombreuses à connaitre des difficultés avec nos parents âges,pas simple d’être les parents de nos parents.
    Nous faisons le mieux que nous pouvons avec les moyens que nous avons et ça,c’est déjà tres important.
    Prends bien soin de toi,c’est très important pour pouvoir tenir dans le temps.
    C’est pas bien important(,et je pense que tous et toutes,pensent comme moi,)si il n’y a pas de video chaque jour.
    Bisous et pensees tout plein,tout plein

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 21 min

      oui Josette et t maman comment va t’elle? bisous

  31. lagarbo
    13 décembre 2014 / 18 h 20 min

    une douce pensée à toutes celles qui passe par ces tristes moments. mais préservez vous un moment juste pour vous pour souffler.bisous

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 21 min

      bisous Dominique

  32. Laidet Isabelle
    13 décembre 2014 / 17 h 50 min

    J’ai écris  » quand on est jeune c’est dur » mais c’est dur à tous les âges car nous sommes toujours les enfants de nos parents et l’histoire est la même;
    Je vous prie de m’excuser pour cette phrase.
    Bises a tout le monde.

  33. Laidet Isabelle
    13 décembre 2014 / 17 h 46 min

    J’ai vécu une histoire similaire avec ma maman que je ne pouvais voir que rarement, habitant loin. Les coups de téléphone journaliers et nos rires me manquent tellement.
    Et quelques mois après c’est mon mari qui s’est envolé (là ce n’était vraiment pas prévu).
    Deux êtres chers à 4 mois de différence et un papa quelques temps avant. …..
    Cela m’a sonné ainsi que mon fils si jeune.
    On a beau vouloir faire les très fortes, on si habitue jamais .
    Il faut laisser du temps au temps , c’est ce qu’on me dit, mais la blessure est là et me bouffe les pensées, sans compter la culpabilité, l’énergie et les angoisses ,la joie, même si j’ai conscience d’avoir la chance d’être avec mon fils.
    Je me dis que se sont des Anges qui nous aident et qu’ensemble ils sont heureux.
    Mais cela nous ramène à notre propre vie, et on sent que ces remparts qui nous faisaient sentir encore enfants, se sont envolés et que maintenant, c’est nous les remparts.
    Quand on est encore jeune, c’est dur .
    Merci Nicole pour cette vidéo .
    A toutes et tous je vous remercie car ce blog m’aide également à refaire surface.
    Bon courage Nicole, je pense à vous et vous envoie une multitude d’Arcs en ciel.
    MERCI.

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 24 min

      c’est dur à tous les ages mais en effet ce l’est encore davantage quand on est jeunes et que les parents sont touches relativement jeunes aussi bisous

  34. Bipolette
    13 décembre 2014 / 17 h 26 min

    Tu as bien fait de faire cette video Nicole, elle etait très emouvante et tres interessante et si vrai comme tu es toi. Mes parents ont 89 et 88 ans et se portent bien pour l instant mais leur vie s est rétrécie sur elle même, ils sont centrés sur eux alors qu ils avaient ete si ouvert sur leur famille et leurs amis. Ma grand mère paternelle en revanche a ete atteinte de troubles dementiels pendant 10 ans, elle en est morte a 97 ans. C est bien d en parler comme tu l as fait…..

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 29 min

      10 ans mon dieu c’est long pour tous bisous

  35. OPALYNE
    13 décembre 2014 / 16 h 15 min

    Moi aussi je t’embrasse très très fort !
    J’espère ne pas vivre jusqu’à 120 ans ! Pour les enfants ce serait dramatique.
    Aujourd’hui l’espérance de vie est prolongée ! Mais, le corps et le cerveau ne sont pas faits pour cette prolongation. Sauf cas rares.
    Tu es bien courageuse et tu pourras dire que tu as fait le maximum.
    Bien sûr, un blog comme celui là change de la beauté, mais nous concerne toutes et tous. C’est aussi de notre âge. Donc, c’est bien de pouvoir partager ces moments de vies tellement difficiles.
    Merci pour cette confiance, tu es touchante, vraiment.
    Bisous

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 33 min

      je suis d’accord avec toi je n’aimerais pas vivre si tard d’ailleurs on risque encore plus de perdre ceux qui nous succedent non de non bisous

  36. pacano
    13 décembre 2014 / 16 h 08 min

    Coucou tout le monde ! très touchant témoignage, pas facile à entendre mais malheureusement réaliste ; j’ai vu la vidéo ce matin mais problème d’ordinateur limpossible de mettre des commentaires . Je ne m’étendrais pas sur le sujet n’étant pas dans ce cas et Nicole sait ce que j’en pense ; je ne dirais qu’une seule chose c’est de ne pas oublier de se préserver car c’est en bonne santé et en bonne forme que vous pourrez être utiles à toutes ces personnes qui ont besoin de vous ; bon courage à toutes celles qui sont dans une situation similaire ; bisous

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 36 min

      Ouima belle tous nos amis savent que nous sommes très très proches toi et moi et je voudrais aussi te remercier car parfois je t’appelle et tu me donnes toujours beaucoup de forces bisous

    • pacano
      13 décembre 2014 / 23 h 01 min

      Tu sais un jour c’est toi qui me remontera le moral, ca sert à ça les vrais amis ! Et egoistement c’est toujours un grand plaisir de t’avoir au telephone ! Bisous

  37. 13 décembre 2014 / 15 h 55 min

    Bonjour,
    Merci pour ce partage qui relate aussi mon propre experience et je vis ca tous les jours….
    bref, pour ce qui est de mes parents, ils vivent en Finlande et viennent chaque 2 mois environ dans leur villa au bord de la plage, ils ont pris un bon coup de vieux et ils ont des pertes de memoire mais ils vont assez bien.Mais la mere de mon mari, ma belle mere que j appelle aussi maman souffre de l Aleihmer depuis e2 ans(elle en a 75),mon beaupere est decedé depuis 5 ans,mabelle soeur (divorcee )vit aupres d elle mais elle ne lui vient pas en grandeaide(car elle souffe des memes symptomes).en somme ,je prends soins des 2 comme je peux,3X je leur donne les medicaments(aussi pour l hyperttension etc),je leur emmene le eptit dejeuner, le repas de midi, le diner,je leur fais prendre leur douche chez moi c est plus facile(heureusement qu ils sont tout pres de moi a 20 metre environ), bon il y aussi les femmes de mes beaux freres qui sont aussi voisins mais bof…je ne m plains pas meme si c est pas facile tous les jours ,je me donne a fond car je me dis toujours qu un jour peut etre ce sera mon tour ,et meme si je aurais personne d attentif et de patient qui puisse s occuper de moi, je ne veux pas en avir apres ma conscience.pourquoi on ne les ont pas emmenés dans un endroit special?ici en Tunisi, il y a beaucoup de chemin a faire, les centres sont vraiment nuls.Meme les pensinnats publics sont une horreur, une jeune fille de 12 ans s est suicidee car elle ne voulait plus y retourner..en plus on vit dans un petit village ou tout se dit de bouche a oreille, donc indiscutable de ne pas prendre soins d elle, en tous les cas , elle est tres gentille avec moi et desagreable avec les autres belles souers, alors c est cool!lol
    Bon, je vais copier coller ce commentaire car je n ai pas autre chose a te dire, a part que c est tres touchant ce que tu dis, et je comprends ce mélange de sentiments , la culapabilité,l impuissance, le fait de les voir se détériorer sans rien pouvoir faire.
    Bon courage ma belle, c est pas facile, il faut le vivre pour le comprendre..
    Bisous.

    • Henda
      13 décembre 2014 / 17 h 55 min

      Effectivement, ici, en Tunisie, il n’y a pas de bonnes structures adaptées à gérer les personnes âgées et en plus malades. Il y a, tout de même, quelques unes, privées, comme dar ellama ou resort médical ou le foyer familial delarue-langlois. Mais dans la culture tunisienne, c’est à la fille ou le fils ou la belle-fille, … bref, la plus proche famille qui doit s’occuper des parents âgés ou malades.
      Bon courage Helena.

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 23 min

      ici les structures sont assez importantes je me souviens dans le temps dans les villages des personnes agées etaient parfois attachées à une chaise devant la maison ou ils habitaient bisous

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 36 min

      quel courage Helena vraiment je suis pleine d’admiration je vous embrasse

  38. Aurélie
    13 décembre 2014 / 15 h 39 min

    Précieuse Nicole,
    Je pleure. Je n’ai, pour l’instant, par d’autre réaction. Je vous l’ai déjà noté, en message privé: je vis quelque chose de similaire avec ma grand-mère adorée et je vois maman souffrir, tout comme vous. Je comprends votre hésitation avant de faire la vidéo et j’admire votre courage. Je vous adore, Nicole. Mille pensées à vous, à votre ami qui repart un ou deux soirs sur six avec le chaleureux « merci » de sa maman et qui, les soirs majoritaires, n’a que sa conscience et sa peine pour accompagner son retour. Mille pensées à tous ceux et celles qui, comme nous, accompagnent un proche dans les méandres de son cerveau. Belle fin d’année. Aurélie qui vous embrasse chaleureusement.

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 38 min

      il ne faut pas pleurer ma petite Aurelie
      Mon ami Alain est un type vraiment bien
      bisous et courage pour vous et votre maman

  39. kolpoussin
    13 décembre 2014 / 15 h 30 min

    Nicole, j’ai été très émue en vous écoutant: tout est remonté à la surface, comme une de vos abonnées :Maman avec la maladie d’Alzheimer et Papa avec la m..de Parkinson et en même temps . il y a maintenant quelque temps ,mais j’ai tout revécu au fur et à mesure de vos paroles. (avec des larmes….)
    J’ai vécu cela des « 2 cotés » mais le coté « fille « a pris le dessus sur le coté médical.
    Faites -vous aider vous : c’est important et ainsi vous saurez l’évolution de la maladie,puisque pour elle ,les médecins sont là et toute l’équipe. Il faut vous préparer à la suite et il faut être prête pour cela.
    Effectivement , l’avant de ses parents va disparaitre (ma Maman ,femme posée et …etc….était devenue grossière, méchante ,si!! violente ,elle m’a luxée le pouce!)il faut tout faire pour qu’elle soit bien traitée ,heureuse dans son monde qu’elle ne souffre pas moralement….
    Et surtout , en tant que particulier ,il est très difficile de gérer, de plus les équipes sont formées pour ce genre de malades et les aident à maintenir leur psychisme le plus longtemps possible , comme vous dites par des jeux et différentes activités. Surtout n’écoutez pas les gens négatifs, ou ceux avec des idées et moi et moi….faites au mieux avec votre personnalité et communiquez avec elle le plus longtemps possible.
    J’ai été bien longue et pourrai encore vous en dire plus …..mais c’est aussi difficile.
    Courage à tous ceux et toutes celles qui sont en train de vivre ces moments et prenez soin de vous tous.
    je ne suis pas du bon coté ho!!! pardon!
    Grosses bises ,Nicole , et à vous tous
    kolpoussin
    kolpoussin

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 39 min

      oui le coté fille par rapport au cote medical car les sentiments sont là n’est ce pas je pense qu’un soignant n’a pas le même ressenti si la malade est de sa famille ou pas bisous

  40. Joan
    13 décembre 2014 / 15 h 20 min

    Je suis très sensible à ce sujet du vieillissement et de la maladie de nos parents. Je l’ai pourtant vécu il y a 10 ans déjà mais c’est toujours avec beaucoup d’émotion que j’y repense.
    J’ai fait tout ce que j’ai pu, en tant que fille unique, entre travail et famille, pour soutenir et accompagner au mieux mes parents malades.
    Chaque situation est différente évidemment et je vous souhaite, si vous vivez des moments difficiles, beaucoup de courage, de l’amour, de la compassion, du respect, du dialogue, et pourquoi pas du pardon ?

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 40 min

      cela devait etre bien lourd en fille unique je t’embrasse

  41. Cléo
    13 décembre 2014 / 14 h 58 min

    Bonjour Nicole

    Tu es aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur
    Prends bien soin de toi aussi
    Je t’embrasse fort

    Bon week end à tous

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 41 min

      tout come vous mes amies et mais je gere au jour le jour bisous

  42. Danielle
    13 décembre 2014 / 14 h 55 min

    Quel beau témoignage! Comme la vie peut devenir triste en approchant la fin.

    J’ai vécu ça avec ma mère. J’avais 25 ans et deux jeunes enfants, elle est décédée j’en avais 40. Son décès fût pour moi une véritable délivrance, oui une délivrance.
    Je te comprends tellement, tu ne peux pas t’imaginer combien je te comprends.
    Mais dans ce long cheminement il ne faut pas s’oublier et ne pas se culpabiliser d’espacer les visites si pénibles.
    Bon courage chère Nicole
    Danielle xx

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 41 min

      tu n’avais que 25 ans mon dieu cela devait etre encore plus dur bisous ma belle

  43. Malika
    13 décembre 2014 / 14 h 42 min

    Bonjour Nicole et à toutes
    Très émouvante ta vidéo nicole il faut beaucoup de courage pour affronter ces moments pénibles je suis de tout coeur avec toi courage et que dieu soit avec toi .bisou

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 42 min

      merci Malika bisous

  44. Sylvette
    13 décembre 2014 / 14 h 29 min

    Mon commentaire va être très court parce que je suis en larmes là, Nicole tu décris exactement TOUT ce que j’ai vécu et ressenti depuis des années avec ma petite maman…
    Meric pour ton témoignage.
    La seule chose que je peux ajouter, c’est surtout, surtout PAS DE CULPABILITE.
    Je vous embrasse tous très fort.

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 42 min

      je suis triste de te faire pleurer ma belle je t’envoie des pensées toutes douces

  45. annick
    13 décembre 2014 / 14 h 23 min

    chère Nicole
    de tout cœur avec vous mille pensées affectueuse j’ai perdu ma maman il y a qques mois personne brillante qui peu à peu a perdu toute son autonomie à ts points de vue
    atteinte de la maladie de parkinson doublée de tas d’autres soucis à la fin ….
    amitiés sincères c est bien de pouvoir parler et échanger car c est lourd très lourd de voir nos parents ainsi

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 43 min

      il ta faut encore bien du courage ma belle Annick bisous

  46. Aire_Azul
    13 décembre 2014 / 14 h 01 min

    Bonjour, Nicole,

    Votre témoignage est très beau et très touchant, sans doute parce que vous livrez un peu de vos moments de désarroi et de reprise de courage. Merci de ce que vous dites, pour nous tous ceux qui seront amenés, un jour ou l’autre, à prendre ce chemin de doute et de volonté.
    Pour ma part, j’ai vécu cela de loin, il y a un peu plus de quinze ans, avec ma grand-mère. Et ma mère, fille unique, a pris sa maman et son papa en charge, à la maison. Mon père a fait tout ce qu’il a pu, lui aussi, mais ce n’était pas facile pour lui, de faire certains gestes. Ma mère souffrait déjà beaucoup des articulations, mais ils n’ont n’a pas eu ou pas su trouver d’autres solutions.
    Entièrement d’accord avec vous, on n’a pas le droit de juger d’autres personnes qui ont fait des choix différents. Tout cela dépend de la forme physique et psychologique de chacun, des charges que l’on doit assumer à côté –certains travaillent encore, ou doivent faire face à des difficultés que nous ne soupçonnons même pas.
    Mon frère, puis mon père sont partis trop tôt, mais à travers leur souvenir et celui de mes grands-parents, je pense avec beaucoup d’émotions à tous ceux qui ont fait preuve d’un dévouement et d’un professionnalisme exemplaires pour faire que ces moments douloureux soient le moins difficile possible.
    Merci à eux et merci à vous, une fois de plus, d’en parler avec humilité et naturel.
    Et beaucoup, beaucoup de courage à vous.

    Comme j’avais envie de terminer sur un tendre clin d’œil, si vous me le permettez, une petite suggestion : le liseré clair de votre plafond est ravissant et donne un beau cadre à l’image, mais je pense qu’en surélevant un tout petit peu votre caméra, on verrait mieux vos bras et vos mains, avec lesquelles vous exprimez beaucoup. J’espère que ce petit mot ne vois froissera pas. Merci encore de tout ce que vous faîtes.

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 44 min

      on s’apercoit que cette maladie et ses consœurs ne sont pas aussi rares que je ne me l’imaginais bisous

  47. Anne
    13 décembre 2014 / 14 h 01 min

    Beau….
    Beau de douceur
    Beau de justesse
    Beau temoignage Nicole, merci de ce partage de vie.
    Gros bisou

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 44 min

      bisous du soir

  48. Sylviane
    13 décembre 2014 / 14 h 00 min

    Bonjour Nicole,

    Ta video est très émouvante mais c’est des choses dont il faut aussi parler et je pense de le partager avec des personnes concernées permet des échanges qui font du bien.

    Sinon j’adore ton bracelet je le trouve très chic!

    Je te souhaite un très bon week- end et plein de courage pour toi et ta maman

    un supe rgros bisou

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 45 min

      j’aime beaucoup mon bracelet il est bien fini bisous

  49. DANY DUFLOS
    13 décembre 2014 / 13 h 58 min

    O ma petite Nicole, je te sens désarmée et c’est normal. Tu verras tu vs t’adapter au fil des jours aux humeurs changeantes de ta maman. Déjà il est primordiale d’entendre ce personnel soignant tellement professionnel. Quand maman est décédée d’un cancer elle était placée pour dépression est avait toutes ses facultés, le personnel allait la voir pour se ressourcer un peu, elle qui ne demandait rien que de se sentir en sécurité et obligée de prendre son traitement. Elle était venue chez moi, puis chez ma sœur à la suite du décès de mon papa Impossible de lui faire prendre son traitement et sans elle plongeait, ne mangeait plus et s’angoissait. Si tu savais la peine que le personnel a ressenti lors de son départ. Je verrais toujours cette aide soignante venir avec des béquilles pour lui dire au revoir et toutes m’ont dit « on ne s’habitue jamais à leur départ » Ma belle mère âgée de 93 ans est dans un structure suite à plusieurs AVC, plus de mémoire du tout. Au début elle parlait encore, mon pauvre mari, le seul fils resté dans le Pas de Calais, a été son exutoire tout était de sa faute, il en a bavé! Maintenant elle ne parle plus, on lave, l’habille, le dimanche on la maquille, elle est toujours impeccable et s’est habitué eh oui, pipelette qu’elle était muette elle est devenue, maman nous a quittés à 80 ans d’un cancer des os dans d’horribles souffrances, sans avoir eu le temps, d’avoir détecté sa maladie. Ma belle mère 93 ans qui vit « comme un objet que l’on pose là ou ailleurs » mais elle ne souffre pas une grande chance et aussi elle ne se rend pas compte de son état qu’elle n’aurait pas accepté mais dans les 2 cas elles auront été entourées, câlinées, dorlotées. Pour ma part prolonger la vie à part qq cas Exceptionnels!!! cela vaut il le coup, la maman de mon mari a cessé de Vivre il y a 3 ans et pourtant elle est là elle qui était hyperactive. Prends soin de toi aussi, protèges toi tu ne changeras rien pour ce qui va se passer pour elle, sauf qu’elle sera entre de bonnes mains à chacun son métier. Pleins de gros bisous amicalement DANY62

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 46 min

      merci de tous ces bons conseils ma belle amie je te remercie bisous

  50. marie7169
    13 décembre 2014 / 13 h 42 min

    ton bracelet est magnifique, tu t’es fait un superbe cadeau!
    c’est bien triste ces gens qui font des différences… dans quelle société on vit…
    oui ce n’est pas facile de s’occuper des parents qui vieillissent. mon père doit s’occuper de son père avec ses frères et soeurs. ils sont une famille nombreuse donc ils se relaient. ma grand-mère ne peut pas s’occuper de lui avec son grand âge. ce n’est pas simple, il oublie tout et il est devenu dépendant 🙁
    courage avec ta maman. bon weekend, bisous

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 52 min

      pas facile pour un couple agé , j’aime beaucoup mon bracelet bisous

  51. 13 décembre 2014 / 13 h 13 min

    Bonjour à toutes
    Ma famille est toute étriquée et la seule qui m’ a causé un grand chagrin c’est ma Petite Tante désorientée.
    Ses autres neveux l’avaient placée dans un service adapté près de Tours ou elle était très bien prise en charge. Elle était très propre ce qui n’est pas toujours le cas , la propriété était très clean aussi , en résumé ça aurait pu être bien. Sauf que ces pauvres gens qui ont du mal à traduire leur sentiments sont des victimes : elle se plaignait de maux de ventre , sous estimés par l’équipe médicale et elle est décédée d’une péritonite ….Les soignants ne peuvent pas tout.
    La vieillesse est une terrible épreuve pour celui qui la vit et son entourage ; il faut pouvoir donner de l’amour , mais aussi se protéger beaucoup pour ne pas se faire envahir …
    Bon courage Nicole

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 53 min

      je pense à toi et j’aimerais t’apporter mon soutien pendant cette periode difficle pour toi Noelle

  52. 13 décembre 2014 / 12 h 58 min

    c émouvant.
    papa est resté alité pendant de nombreuses années
    et maman ne voulait pas que l’on le mette en maison de retraite
    bon courage
    bisous
    Marie-Yvonne

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 54 min

      courageuse ta maman bisous ma belle

  53. Henda
    13 décembre 2014 / 12 h 24 min

    Très émouvant et très touchant ce que tu dis Nicole. Je suis te tout coeur avec toi. J’ai vécu, d’un peu plus loin, il faut le dire, la même situation avec la mère de ma meilleure amie qui avait un alzheimer et c’était hyper pénible pour mon amie et ses frères et soeurs.
    Je te fais de gros bisous et t’envoie plein de rayons de soleil.

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 54 min

      surtout comme tu le dis les structures sont moins nombreuses chez toi et la famille doit agir seule pas facile bisous

  54. nicole
    Auteur/autrice
    13 décembre 2014 / 12 h 07 min

    Bonjour pour nos amies qui ont demandé le descriptif du maquillage leger de la semaine j’ai mis le détail dans le blog je ne voulais pas la naked on the run……..
    bisous

  55. Michèleange
    13 décembre 2014 / 12 h 03 min

    Ta vidéo est très émouvante,Nicole! Je suis de tout coeur avec toi et je te comprends si bien…La vie n’est pas simple et nous sommes parfois sollicitées par les enfants et les parents en même temps!
    Alors certes, donnons-leur de notre présence et de notre amour mais ne nous oublions pas non plus: prenons aussi un peu de temps pour nous!
    C’est justement ce que je fais le moins facilement et un problème de santé est survenu « à point » pour me dire : « Prends soin de toi aussi! »! C’est comme cela que je le perçois!
    Bon courage à toutes celles qui traversent des moments difficiles!

    • nicole
      Auteur/autrice
      13 décembre 2014 / 22 h 56 min

      la vie n’est pas un fleuve tranquille mais rien ne vaut la vie n’est ce pas? bisous ma belle

  56. monneron florence
    13 décembre 2014 / 10 h 54 min

    Vidéo très émouvante.je te trouve très forte et aimante.
    En ce qui me concerne,ma mère et moi sommes fâchées donc je ne sais pas ce que demain me réserve…
    Je pense souvent a toi dans la journée.je t’embrasse fort si tu me le permets.
    Bon week-end malgré tout

  57. Dominique
    13 décembre 2014 / 10 h 14 min

    Bonjour Nicole
    Je viens de regarder ta vidéo. Ta Maman a de la chance de t’avoir ainsi que ton frère ce sont des moments de ta vie très durs et je pense que vous faites le mieux pour elle.
    Je ne suis pas concernée (pour l’instant) J’ai 57 ans Maman 80 ans et papa nous a quitté il y a 12 ans. Suite à son décès Maman a fait un cancer du sein donc (chimio, rayons) elle a été très courageuse. Nous sommes 4 frères et sœurs nous vivons tous à 5 km de chez elle. Et bien figures toi que mes autres frère et sœurs ne l’on pratiquement pas soutenue ( c’est comme si elle avait eu la grippe) la peur peut être…
    Donc je m’en occupe Maman est quelqu’un en pleine forme pour le moment mais je m’inquiète car pour Les fêtes (comme tous les ans) aucun de ma fratrie ne l’invite elle va venir à la maison comme tous les ans, je suis contente du moment que Maman est heureuse et n’est pas seule mais on aurait pu la prendre chacun notre tour. Notre société change mais pas en bien et on a eu tous les 4 la même éducation. Maintenant je ne m’occupe plus d’eux je me fais plaisir et je fais plaisir à Maman c’est le plus important.
    Je t’embrasse très fort, et sois forte.

    • Brugnon Nicole
      13 décembre 2014 / 11 h 22 min

      Tu as bien raison …écoute ton coeur on n à qu une maman…Je plains tes frères et soeurs ils le regrettons peut être plus tard..Bises.

  58. lydie
    13 décembre 2014 / 10 h 02 min

    bonjour Nicole
    comme ta vidéo est émouvante j’ai les yeux humides car je retrouve tout ce que tu dis dans ta vidéo mon papa est atteint de la meme maladie il a 78 ans
    ma maman et mon petit frère qui vit toujours chez mes parents s’en sont occupés jusqu’à ce qu’ils soient épuisés
    nous avons obtenus une place 2 mois après notre demande en maison de retraite spécialisée
    quand j’y vais c’est toujours un grand choc mais j’essaie de me dire qu’il est heureux malgré tout IL ne se rend plus compte !
    C’est pour nous que cela es dur lorsqu’on voit toutes les personnes autour
    allez je ne vous ennuie j’écrirai dans la bonne rubrique
    bonne jourénée à toutes
    lydie

  59. chipie011
    13 décembre 2014 / 10 h 02 min

    Nicole, je partage complètement votre point de vue. C’est dur pour les malades mais les accompagnants souffrent tout autant.
    Quant à vivre jusqu’à 120 ans, malade, handicapé mentalement ou physiquement, ce n’est pas à souhaiter.
    Courage en attendant.

  60. Francoise-Elisabeth
    13 décembre 2014 / 9 h 56 min

    Je suis de tout cœur avec toi Nicole, pas facile de vivre ça. Je n ai heureusement pas eu ce problème avec mes parents et beaux-parents, mais mon beau-père avait la maladie de Parkisson et ce n était pas facile à gérer, ma belle-mère ne voulant pas le mettre dans une maison alors ils sont restés tres longtemps ensemble mais quand la santé de ma belle mère s est dégradée a cause des soucis et du travail (malgré toute l aide que nous avions mis en place) il a été dans une maison.
    Ma fille qui est neuro-psy est spécialisée dans toutes les maladies qui touchent la mémoire (AVC, Trauma-cranien, coma,Alzeihmer etc) elle a travaillé en gériatrie à Genève puis au CHUV de Lausanne, maintenant elle travaille dans un service, où elle fait l évaluation des malades, elle s occupe de leur réinsertion pour ceux qui sont jeunes, car avec les accidents de la route, les AVC il y a toujours plus de jeunes qui perdent la mémoire et elle aide les familles à gerer toutes ces situations. Pour elle le plus dur est de voir la détresse de ces familles, femmes et jeunes femmes ou jeunes pères avec enfants qui ne reconnaissent plus l homme,le père, la femme ou mère qu elles aiment tant la maladie les rendent différents. Des situations très difficiles à vivre pour ces familles.
    Je te souhaite malgré tous tes soucis un excellent weekend.
    Bisous

  61. chantal de Neuchâtel
    13 décembre 2014 / 9 h 54 min

    Bonjour Nicole, Bonjour vous toutes!
    En tant que lectrices du site de Nicole, nous toutes et tous plus ou moins concernés par l’état de nos parents et en anti-âge, cela signifie que si nos parents ne sont pas décédés ils approchent le grand âge… celui où tout peut basculer très vite ou trainer, trainer, trainer… avec des jours « avec « où il faut profiter sachant qu’il y aura tous ces jours « sans »qui nous laisseront épuisés, découragés… Nicole explique très bien tout cela… Ce qui permet de supporter, c’est l’Amour. mais cet amour est souvent à sens unique, que dire des personnes âgées qui s’aigrissent soit par l’âge ou par la maladie… et puis notre entourage n’est pas toujours prêt à supporter ce que nous « enfant »nous supportons. Ainsi, nos conjoints ont en souvent ras le bol, que le sujet principal de nos conversations soit « notre mère »…(ou père… ou les deux)
    C’est pourquoi il est primordial, de se reserver du temps pour soi. pour le couple! Non ce n’est pas égoïste, c’est indispensable!
    Comment pourrait on prendre soin des autres si l’on ne commence pas à prendre soin de soi? Ecouter sa propre souffrance est indispensable et dire stop est aussi humain, il y a des jours où je ne peux juste pas voir ma mère car je sais que je n’y arriverai pas… c’est permis, c’est humain
    Nicole nous permet de décompresser grâce à son site, elle nous aide et elle s’aide, c’est sa soupape pour décharger son coeur trop lourd …
    La route sera peut-être longue et difficile, c’est pourquoi plus que jamais, restons unis autour de ce qui est solide: la reconnaissance d’être vivant et d’en profiter tant que « notre tête le permet »…
    Avec sympathie pour toutes celles et ceux qui se reconnaitront dans ce (long) commentaire…

    • Brugnon Nicole
      13 décembre 2014 / 11 h 43 min

      Chantal ..tu a très bien résumé la situation …mon père avait la maladie d Alzheimer et c est effectivement très dur à gérer surtout affectivement et l entourage ne comprend pas toujours…Il faut parfois faire face à des petites réflexions ou des conseils complètement inadaptés…Tous ça viens encore plus nous saper le moral.C est un long chemin épuisant et il faut savoir se ménager des moments de détente pour decompresser …Personnellement j aurais du le faire plus souvent car le résultat à été sans appel : 2 ans de dépression sous traitement assez lourd.. Je sais plus facile à dire qu à faire on ne peut pas toujours tout contrôler…Bises.

  62. Clo
    13 décembre 2014 / 9 h 36 min

    Très belle vidéo chargée d’émotion. émotion partagée car je vis des moments très difficiles. J’ai fait hospitaliser maman le 14 octobre dernier pour des troubles cognitifs. A l’issue d’une batterie d’examens et IRM, le verdict est tombé : cancer du cerveau avec gros oedèmes compressant la boîte crânienne. La tumeur étant bien trop volumineuse, rien à faire à part la prise de cortisone pour diminuer les oedèmes. Les médecins m’ont annoncé que c’était la fin et qu’elle devait être prise en charges dans une unité de soins palliatifs. J’ai refusé, je l’ai ramené à son appartement et je m’y suis installée avec mon époux. Cela fait un mois que je m’occupe d’elle 24 h sur 24 h et elle est encore là, quel plaisir. Je profite d’elle un maximum. J’ai mis de côté toutes mes occupations (mon job, mes voyages, les visites chez ma fille à l’étranger. Elle est heureuse, ne souffre pas pour l’instant mais nous ne savons pas l’évolution. L’idéal serait qu’elle tombe dans un coma plutôt que l’évolution classique qui, d’après les médecins, est terrible.
    Ce que je peux faire, c’est attendre en la bichonnant !!!
    Bon week-end à tous et bon courage pour celles qui connaissent ces situations plus que difficiles. Merci Nicole

    • OPALYNE
      13 décembre 2014 / 10 h 09 min

      J’ai vécu la même chose Clo avec maman. 77 ans. Nous étions très proches et quand cette tuile est tombée…. J’ai fait comme toi. Abstraction de ma vie pour l’accompagner jusqu’au bout.
      4 mois. J’ai beaucoup pleuré, j’étais dans le déni. Bon courage Clo. Bisous

  63. Ghisak
    13 décembre 2014 / 9 h 32 min

    Oui, une bien belle vidéo ma Nini, et qui concerne, hélas, un grand nombre d’entre nous.
    Comme tu le sais, j’ai aussi ce problème avec ma maman (90 ans), même perte de la mémoire récente et parfois des moments de confusion où elle est dans sa vie passée, ceci ajouté au cancer… Mais contrairement à ta maman la mienne n’est jamais agressive ou violente et je mesure, malgré tout, ma chance.
    Prends soin de toi, c’est important pour tenir sur le long terme, et sois certaine que tous nos amis et amies comprendront parfaitement que tu ne postes pas de vidéo chaque jour. Bisous plein.

  64. dalmate
    13 décembre 2014 / 9 h 20 min

    Coucou Nicole,
    c’était très émouvant ta vidéo je sais que tu es une personne formidable et très courageuse .
    Moi c’est mon père qui est un peu dans cette état et ma maman s’occupe de lui mais j’aimerais qu’il aille dans un centre car il épuise ma maman et du coup j’ai peur pour sa santé mais elle ne veux rien entendre et cela m’attriste beaucoup.
    Bisous et je t’envoie pleins de douce pensée.

  65. bereti
    13 décembre 2014 / 8 h 49 min

    Nicole pas grand chose à dire sur le sujet car pas concernée pour l’instant…mais quand je te lis ou entends tes propos je suis peinée pour toi car j’imagine combien cela doit être dur et éprouvant …j’ai encore mes parents (87 ans) qui malgré qqs problèmes physiques (rhumatismes et arthrose) se portent (très) bien et à la lecture de tous vos commentaires, j’apprécie d’autant plus le fait de les avoir encore avec moi..vos divers témoignages vont très certainement m’éviter de faire quelques « faux-pas » 🙂
    De tout coeur avec celles qui sont dans la peine ♥
    Bon week-end à tout le monde

  66. suzanne-violette@sympatico.ca
    13 décembre 2014 / 3 h 29 min

    Merci Nicole pour cette magnifique vidéo. Toutes et tous à un moment donné ou l’autre de notre vie, nous vivons des périodes difficiles, et c’est important d’en parler.
    Ce à quoi je crois aussi, c’est d’accompagner ceux que l’on aime du mieux que l’on peu avec beaucoup d’amour, et avec ce que l’on est comme individu. Ainsi, lorsqu’ils partiront nous aurons de la peine oui, beaucoup de peine, mais nous serons en paix avec l’amour qu’on leur aura donné, même si parfois on croit qu’ils ne sont pas capable de le recevoir cet amour. Mais, moi je suis certaine que même si le cerveau est malade, les émotions demeurent tout au fond d’eux, et ils ont besoin de notre amour. Et nous pourrons faire une deuil beaucoup serein.
    Bisous plein plein Nicole, et je t’envoie aussi beaucoup d’amour.

  67. 13 décembre 2014 / 0 h 27 min

    Quelle belle video Nicole. C’est que je crois on a tous notre lot de Problemes et que cela frappe de plus en plus de familles. Â une époque où on peut légitimement se préoccuper et angoisser pour l’avenir de nos enfants, le Probleme des parents malades nous fait réfléchir sur l’existence et les conditions de fins de vie. Je suis tout â fait d’accord avec toi, à quoi bon vivre de plus en plus vieux si les conditions de vie se dégradent de plus en plus. Personnellement, j’ai mon beau père qui a été diagnostiqué « alzheimer » depuis une année et c’est réellement triste à vivre… On est impuissant. Il s’invente même des vies !!! C’est ma belle sœur qui est auprès d’eux qui subit beaucoup plus le quotidien car elle vit sur place….ce ne doit pas être facile tous les jours. Nous nous sommes trop loin pour nous y rendre facilement …. Et vu le caractère de mon mari je ne sais pas comment il serait en capacité de gérer cela de manière reguliere….et efficace. Pour l’instant il.est toujours chez lui avec ma belle-mère et ne veut pas quitter son appartement, on doit s’y rendre pour faire un bisous pour les fêtes. Espérons que cela ira.
    Bon week end Nicole et vous tous et toutes et bisous d’autriche

  68. Brugnon Nicole
    13 décembre 2014 / 0 h 16 min

    Repose moi bien.Bisous….Je t ai envoyé un message personnel..

  69. nicole
    Auteur/autrice
    12 décembre 2014 / 23 h 21 min

    je vous souhaite une douce nuit
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Me
Looking for Something?
Search:
Post Categories: